Fantastique·Steampunk

De trèfles et de plumes T1 De J.Arden

J’ai Lde-trefles-et-de-plumes-j-ardenu éditions / Steampunk (fantastique)

Résumé : 1890, Londres. Lady le jour, Rose de la reine la nuit, Slaine Adamson mène une double vie qui nécessite quelques ajustements vestimentaires et beaucoup d’entorses à l’étiquette. Quand, dans un cimetière de Whitechapel, la brume revêt un parfum de soufre et de trèfles et qu’un partenariat temporaire est requis avec une grande brute d’Irlandais, il se pourrait que même des litres de thé ne suffisent pas à garder intact le flegme de notre enquêtrice. Au moins, voilà l’occasion pour elle de troquer ses aiguilles contre des couteaux. Pour la reine !

L’avis de Lina :

J’avais reçu ce roman en cadeau pour Noël et il m’attendait sagement dans ma PAL. La très belle et attrayante couverture de ce roman m’avait plu au premier coup d’œil. C’est un joli petit pavé de plus de 500 pages et c’est avec joie que je me suis lancée dans cette lecture. 

Nous suivons donc La dénommée Lady Slaine Adamson dan l’Angleterre Victorienne. Orpheline, elle a été recueillie par Lord Barthelemew qui en a fait sa fille après la mort de sa femme.  Lord Adamson est en réalité l’un des membres éminents du club très fermé des roses de la reine Victoria qui combattent dans l’ombre et dans le grand secret toutes les émanations surnaturelle et diaboliques qui se passe en Angleterre.

Slaine a été repéré par son père adoptif car elle avait quelques prédispositions : elle voit les esprits fantômes, discerne les différentes auras de couleurs des créatures fantastiques ( bleu pour les sorciers, rouge pour les démons….)  et sait se servir du Fog ( brouillard) au travers de celui-ci elle sait repéré les différents filaments de magie pour s’en servir alors qu’elle même n’est pourtant pas une sorcière. voilà, une aventure qui commence bien, même si l’histoire nous fait penser au Protectorat de l’ombrelle, l’histoire n’est pas la même. 

Lady Slaine est une lady peu conventionnelle qui troque ses belles robes la nuit pour des tenues un peu plus masculines afin de partir à la chasse aux démons avec des objets mécaniques en avance sur leur heure. Tout cela inventé par le génie du club ( un peu comme dans James Bond lol) Ici Lady Slaine m’a fait plutôt penser à Victoria Gardella ( Chroniques des Gardella, qui troquait ses robes contre ces mêmes tenues pour aller troquer les vampires dans le bas Londres) 

Elle repousse les prétendants le jour et tente de tenir face aux séances de coutures que lui proposent ses voisines les sœurs Alperstan. Car, elle n’est pas du tout agile avec une aiguille et subit les moqueries de ces perruches. La nuit, elle met en pratique ses dons au service de la reine Victoria car elle est, elle aussi une rose. 

J’ai apprécié ce personnage très féministe, qui tente de maintenir les convenances…..elle tente ^^Lors d’une de ces enquêtes, elle trouve une brèche démoniaque dans un cimetière et fait la rencontre de son prochain partenaire Kieran O’farrell. L’équivalent d’une rose chez les irlandais. 

Ce personnage est intéressant et très mystérieux. Et on peut dire que l’auteur va cultiver une part du mystère jusqu’à la fin ( frustration) Ces deux-là vont se taper sur les nerfs, ça va faire des étincelles et forcément va naître quelque chose…( mais alors seulement naître hein ) 

Ils vont travailler ensemble pour retrouver le légendaire Jack’o lantern qui n’a rien à voir avec une citrouille. J’ai beaucoup aimé ce côté là de la légende. Et puis, forcément, Slaine va se rendre compte que notre irlandais cache quelque chose de par l’aura qui l’entoure……^^

J’ai beaucoup aimé l’histoire, le partenariat entre les deux. Je peux dire que cette semi romance n’est pas du tout conventionnelle. ça ne ressemble pas à la romance toute tracée des romances paranormale, d’ailleurs ça n’en est pas une! Les personnages masculins (Kieran et l’archange Gabriel) ont l’air très beaux…pourquoi ont l’air ? parce que derrière les magnifiques descriptions, à la fin on se dit donc il est beau? alors en fin de compte ses yeux sont de quelle couleur ( surtout pour l’archange lol)


Là où par contre j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal c’est avec le style de l’auteur. Le roman est bien écrit même très bien mais celle-ci abuse des descriptions longues qui n’apportent pas forcément à l’histoire et les tournures imagées des dialogues est parfois un obstacle à la compréhension. Il m’aura fallu bien me concentrer et parfois revenir sur certains dialogues ou débuts de phrases pour l’analyser et comprendre où elle voulait en venir et ça, ça ralentit pas mal la lecture :/ mais une fois habituée, on avance tout de même dans la lecture.

Je peux vous dire que la fin est hyper frustrante et je n’ajouterai rien d’autre. Hormis que plein de questions reste sans réponses et que ça, ça me frustre au plus haut niveau. J’espère que le tome 2 ne se fera pas attendre car je me vois mal relire le livre juste avant lol .

En résumé, un bon roman avec une belle intrigue originale malgré un style très fourni par l’auteur qui amène des longueurs, mais je serai tout de même curieuse de lire la suite ^^.

j ai aimé



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s