Fantastique

Inalia : Le prince des loups (T1) de Maud Cordier

Editions Mots en flotinalia,-le-prince-des-loups,-tome-1-783118-250-400s / Anticipation, Fantastique

Résumé :   121 ans après le Grand Changement, l’Histoire des Hommes a disparu. Le Roi Richard, un homme tyrannique, veut marier ses deux fils pour s’assurer de transmettre la couronne, mais aussi pour honorer une vieille promesse…

Chez les De Morvan, Pénélope, une jeune servante, est au service de Laurine, l’une des trois filles de la Marquise. Aux côtés de ses amies servantes, Sylvia, Lucie et Christine, elle tente de survivre aux maltraitances et aux humiliations…

Pourtant, lors de la venue des Princes, Pénélope fait, par hasard, la rencontre du Prince Stéphane, et leurs interrogations quant au passé des hommes pourraient bien les rapprocher…

 

L’avis de Lina :  Inalia fait partie des premières sorties de la jeune maison d’Éditions Mots en flots. J’avoue avoir été attirée par la couverture toute bleutée de ce roman. Après, j’ai longuement hésité entre acheter celui -ci ou l’autre proposé par la maison d’éditions à savoir : Les écailles de l’âme. Finalement, Inalia était plus rapidement disponible ^^ et avec l’expérience de la lecture maintenant, je ne le regrette pas 🙂

 J’ai pu au cours de ma lecture, faire la connaissance de l’auteur Maud Cordier. C’est toujours intéressant de pouvoir discuter avec l’auteur. Elle est très gentille et abordable, ça fait plaisir de voir qu’il y a encore des auteurs qui prennent le temps d’écouter ou de faire connaissance de leur lectorat. 

Je me suis donc lancée dans l’aventure Inalia et j’avoue je n’avais pas lu le résumé. Je me suis lancée car j’aimais la couverture et que j’en avais « lu » beaucoup de bien ^^

La seule chose qui me faisait un peu reculer c’est la présence du loup sur la couverture, car ceux qui me lisent régulièrement savent que je ne cours pas après les meutes de loups lol…..hé bien détrompez-vous, loup il y a bien mais pas comme on l’imaginerait ^^


Nous faisons donc la connaissance de Pénélope, orpheline, abandonnée dés la naissance, elle se retrouve à 17 ans au service de la famille de Morvan. Avec ses deux amies, Sylvia et Lucie, elles se retrouvent au service des filles de la marquise : Mélodie, Julie et Laurine. 

Autant vous dire que Mélodie et Julie m’ont fait pensé à Javotte et Anastasie de Cendrillon. D’ailleurs, c’est un peu comme dans le conte.

Les trois amies subissent ( c’est le cas de le dire) les humiliations, les coups et le mauvais traitement de ces deux péronnelles et de leur mère. Pénélope qui se trouve au service de la dernière sœur Laurine, s’en sort un peu mieux, froide de prime abord, on apprend à la connaître au fur et à mesure.

Pénélope est une âme libre, qui ne rêve que de liberté et d’égalité et là on peut le dire elle n’a pas de chance. Les domestiques sont la lie de la société et on ne les considère pas mieux que du mobilier ou des animaux.

Empreint d’un caractère rebelle, elle le cache habilement pour ne pas s’attirer des ennuis. 

Elles vont toutes les trois suivre leur maîtresse à la cour du palais royal, puisque toutes les trois ont été choisies par les deux princes royaux: Stéphane et Alexandre pour éventuelle épouse royale. (Bon courage les gars lol) 

Le roman est donc (à mon avis) coupé en deux parties: la première posant le décor et les personnages dans le manoir des Morvan, puis ensuite au fur et à mesure l’action et l’intrigue se mettent petit à petit en place lorsqu’elles sont au palais royal. 

Les humiliations et les coups continueront de pleuvoir même au sein de ce lieu de luxe: Heureusement pour elles, le destin va mettre sur leur route un gentil prince du prénom de Stéphane. Ayant déjà remarqué notre belle Pénélope au manoir, il va continuer de « veiller » sur elle dans le palais, elle est ravie parce que c’est la première personne avec Laurine à la considérer pour sa personnalité et non par son statut social. Il est beau, gentil, à de belles manières ( forcément c’est un prince) et ne cède pas aux avances du luxe et de la superficialité. 

Pénélope va cependant être tiraillée pendant un moment entre l’attitude blessante et humiliante mais passionnée du prince Alexandre et celle plus agréable et séduisante du prince Stéphane. Je vous laisse le plaisir de faire plus ample connaissance avec les deux et de vous faire votre propre idée….^^

Mais Inalia ne s’arrête pas là, ce n’est pas une simple romance. Et là où j’ai été surprise parce que n’ayant pas lu le résumé, c’est que notre histoire qui a tout lieu de se passer au Moyen âge en réalité se passe 120 ans après  notre ère. C’est à dire après que la Terre qui a en eu marre de se faire malmener, ait décidé de tout envoyer boulet sur sa surface. Les hommes ont donc du réapprendre à vivre, sans eau courante, ni électricité, ni vraiment être au courant des progrès techniques, technologiques et de la médecine de notre ère. Je l’avoue au début, ça m’a un peu « chamboulée » tout ça. Puis, on se dit que l’auteur doit avoir une raison de situer son histoire à cette période, donc je n’en dis pas plus ….parce qu’en fait je n’en sais pas plus pour l’instant mdr

Le côté fantastique est apporté par les animaux qui sont comme une sorte de totem pour les humains qui en valent le coup et qui savent écouter la nature. Pénélope va se trouver très proche d’un aigle dénommé Céleste, mais on apprendra plus tard qu’il n’est pas celui qui lui ai dévolu à vie…..qui est-il ? pourquoi ont-ils été séparés? ….. De même, on vient à savoir au cours d’une discussion avec Laurine, que le peuple elfe très proche de la nature vivrait au-delà des frontières d’Inalia…..affaire à suivre!

On se demande donc qui est l’animal qui doit être lié avec Pénélope, qui sont les elfes ? quelles sont les réelles origines de Pénélope? (question soulevé par Céleste) mais surtout que va-t-il advenir de la romance naissante de cette histoire ? ……

Je peux vous dire que j’ai hurlé en lisant le dernier paragraphe de cette histoire, car l’auteur nous laisse sur une pointe d’intrigue, sur une scène d’action ( comme dans les séries !!!!) et là on se dit pas possible, comment tenir jusqu’au tome 2 !!!!!!!^^

L’histoire est bien écrite, le style est fluide et appuyé par un vocabulaire élaboré. Les quelques ( j’ai bien dit quelques ) petites fautes ne m’ont pas dérangées. La seule chose qui m’ait vraiment embêtée (ben oui il en faut une) c’est que l’action est longue à se mettre en route ( même si je sais que c’est un tome 1 et qu’il faut bien poser le décor et les personnages) parfois Pénélope est trop longue dans ses réflexions personnelles, on a bien compris que c’est une vie désagréable et qu’elle ne comprend pas bien que toutes ces personnes soient aussi « pourries ». 

Je vais tout de même continuer l’aventure d’Inalia ( car tout de même ce ne sont que de petites choses) en espérant que l’action sera un peu plus présente dans le tome 2 et que nous aurons réponse à toutes ces questions ^^

En résumé, Inalia est une belle découverte. J’ai adoré l’ambiance, la magie, les intrigues, les mystères et l’originalité de l’histoire. Entrez en Inalia et laissez vous emmener à travers le royaume par des animaux au pelage aussi blanc que la neige pour découvrir la magie et les personnages qui peuplent ce royaume. 

j ai aimé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s