Fantastique

Isulka la mageresse. Tome 1 : La pierre d’Isis de Dorian Lake.

Lune Ecarlate Editions / FantastiqueCVT_La-Pierre-dIsis_7866

Résumé : Isulka est une mageresse marginale, un peu vénale, mais surtout très endettée, vivotant en donnant des spectacles de magie dans des cabarets parisiens. Scipione est un spadassin vénitien comme on n’en fait plus, un reliquat du passé exilé de la Sérénissime, trahi par ses pairs et en quête de Vendetta.

Recrutés par un employeur anglais pour subtiliser une bague qu’on lui aurait dérobée, la mission se révèle sous un tout autre jour lorsqu’ils découvrent la valeur réelle et symbolique du joyau. Plus question pour Isulka et Scipione de travailler à prix bradés.

L’appât du gain les mènera de Paris au Caire, de coups bas en coupe-gorges, une course-poursuite s’engageant entre les protagonistes, des espions, des criminels et une inquiétante secte égyptienne…

L’avis de Lina :

Je remercie les éditions Lune Ecarlate et l’auteur Dorian Lake pour ce service Presse qui m’a emmenée dans le vieux Paris d’avant 1900 et (pour mon plus grand plaisir) en terre Egyptienne.
J’ai donc fait la connaissance d’Isulka, mageresse à ne pas confondre avec magicienne selon les dires de la demoiselle. Elle a effectivement un type de vie très marginal par rapport à ce que l’on attend d’une jeune dame : Tripot, jeu de cartes, dettes, reconnaissance de dettes et tout ce qui va avec. Elle travaille dans un cabaret et se sert de son don « incontrôlable » du feu pour gagner sa vie. La reine des petits larcins et de la débrouillardise c’est elle.
En parallèle, nous faisons connaissance de Scipione, le spadassin vénitien, la fine lame italienne. On ne sait pas grand-chose de lui hormis qu’il a un lourd passé qui l’attend en Italie et qu’il ne rêve que de « Vendetta ».  Ces deux-là vont devoir faire équipe pour le compte d’un client britannique qui est à la recherche d’une pierre bien spéciale…
J’aurai bien aimé que les personnages principaux se livrent un peu plus mais bon je me dis que c’était un tome 1 donc on en saura sans doute un peu plus par la suite.
J’ai vraiment apprécié le genre aventure du roman, on se déplace des quartiers populaires de Paris, aux rues des artistes pour finir dans une oasis égyptienne…l’aventure est donc bien au rendez-vous.
L’intrigue est prenante et monte crescendo. Le mystère qui tourne autour de la pierre et des dieux comme Isis ou Seth (pour moi qui ait étudié le mythe, j’y ai retrouvé la légende de base) est intéressante et tourne les péripéties des personnages sous un autre jour, plus exotique.
J’ai vraiment apprécié cette seconde partie dans le pays des pharaons, c’était un peu plus rythmé et les pages se tournaient quasiment toutes seules. On comprend vite que le personnage d’Isulka tient un rôle important dans la légende. Le mythe d’Isis est revisité de manière moderne. 

 Le style est clair, le vocabulaire précis et adapté correspond bien à l’époque concernée. J’avoue par contre m’être un peu perdue dans les descriptions de combat à la rapière…l’auteur les décrit tellement bien, avec les bottes spécifiques, que moi (qui n’y connais rien lol), j’avais parfois vraiment du mal à m’imaginer ce qu’ils faisaient comme mouvement…c’était flou et un peu trop détaillé pour moi.
La fin est explosive et on bascule vraiment dans le fantastique et cela me faisait un peu penser à certaines scènes de la momie ^^
En résumé, un bon premier tome. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture, l’aventure, les légendes égyptiennes, l’action et les mystères sont au rendez-vous et nous emmène dans une histoire « exotique et entraînante ». Je lirai avec plaisir la suite d’Isulka la mageresse. 

j ai aimé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s