Dystopie

Les Oubliés Tome 1 : Le dernier jour. De Léna Jomahé.

Editions Plume Blanche / Dystopie jeunesse.bm_65942_aj_m_4743

Résumé :  An 250 après la IVème guerre mondiale.

Seules quelques grandes villes parviennent à subsister et leurs populations à survivre grâce aux coupoles qui les protègent du monde extérieur.

Chaque année, le Nouvel Ordre Mondial détermine l’avenir des jeunes de seize ans.

Et chaque année, certains d’entre eux disparaissent.

On les appelle les Oubliés.

L’avis de Lina : 

Que deviendrions-nous après une IVe guerre mondiale qui aurait totalement détruit la planète, la nature et l’atmosphère favorable à la vie humaine ? Quelques-uns d’entre nous subsisteraient alors sans doute …sous des coupoles qui protègeraient le reste de vie qui aurait pu survivre. C’est de cette vie dont on nous parle dans les Oubliés de Léna Jomahé.

Une dystopie qui met en scène Eléa et sa sœur aînée Anaïs, à la veille de leur test : Test qui leur indiquera si elles feront parties des ouvriers, des scientifiques, des dirigeants de ce nouveau monde ou alors …des Oubliés !

Un monde très dirigiste qui impose ses idées, sa volonté et des idéaux en étouffant au passage dans l’œuf toute idée ou sentiment de rébellion et de curiosité. Le progrès et l’intelligence au service d’une communauté qui n’a aucune idée de ce qui se passe à l’extérieur des coupoles, à moins de…sortir mais comme le disent si bien les dirigeants du N.O.M c’est la mort qui vous attend !

Une bonne dystopie jeunesse qui met en avant des adolescents épris de liberté sur fond de tyrannie et de violence. Des petites romances sympas et innocentes entre adolescents au lendemain d’une nouvelle vie.

 C’est un roman qui s’inscrit bien dans le genre dystopie, on retrouve toutes les idées liées à ce genre : Tyrannie, gouvernement autoritaire et violent, mensonge de masse et esprit de liberté porté par la jeunesse.

Le tout est bien écrit et fluide, quelques passages un peu longs à mon goût qui mériteraient un peu plus d’actions, mais le suspense revient vers la fin du roman. Celui-ci s’adresse d’ailleurs plus à un public jeune que pour de jeunes adultes mais tout est histoire de gout et je vous laisse donc vous faire votre propre idée avec cette lecture.

bonne lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s