Dystopie

The scorpion rules d’Erin Bow

Lumen Editions / Dystopie 12821489_592982240857568_6892131670897239587_n

Résumé : La première règle, pour assurer la paix ? Faites-en une affaire personnelle… Très personnelle.
Autrefois régnait la guerre, mais une intelligence artificielle nommée Talis a pris le pouvoir. Quatre cent ans plus tard, le monde est en paix. Le prix à payer ? Le sang d enfants innocents. Si un gouvernement entre en conflit, l héritier du trône, élevé dans l une des nombreuses prisons-monastères de Talis, est mis à mort. Greta, princesse de la Confédération pan polaire, installée au Nord de ce qui était autrefois les Etats-Unis, est l une de ces Enfants de la Paix. Si elle parvient à atteindre son dix-huitième anniversaire, elle est sauvée.
Mais lorsqu’ elle rencontre Elián, otage tout juste débarqué de la toute nouvelle Alliance
du Cumberland, tout change. Chargé de chaînes, le jeune homme ne cesse de défier
l intelligence artificielle qui contrôle leur vie dans ses moindres détails et son audace est sévèrement punie.
Son esprit de révolte, son complet mépris des règles contaminent peu à peu la jeune fille, qui découvre que la résistance est possible. Jusqu’ au jour où le pays natal d Elián déclare la guerre à celui de Greta et envahit le petit havre de paix où vivaient jusque-là les jeunes otages, qu il fait, à son tour, prisonniers. La réaction de Talis promet d être terrible… à moins que Greta ne trouve un moyen de sauver sa vie et celle d Elian.

L’avis de Lina :

Pour ceux qui me suivent sur ma page facebook, vous savez que je me faisais une joie de lire ce roman. Je l’attendais avec impatience. Il faut dire que Lumen la maison d’édition avait mis le paquet sur sa sortie. Utilisant un compte à rebours sur le thème du scorpion et en ajoutant des extraits croustillants. 

J’avais lu les deux premiers chapitres sur le net et j’avais trouvé cela très intéressant. J’avais beaucoup aimé l’histoire d’enfants de la paix, otage de cette I.A mis en place par l’ONU et qui en avait perdu le contrôle. Et même ci cela paraissait cruel, je voulais en savoir plus sur ces « enfants otages » qui devaient être tués en cas de déclaration de guerre de leur pays. L’idée semble atroce et donne les frissons d’horreur mais apparemment cela avait contenu les désirs de velléité des grands pays de ce monde post-apocalyptique. Ici, dans celui-ci tout tourne autour des guerres autour du besoin d’eau ….


J’avais donc pré-commandé mon roman car je n’avais pas eu de réponse positive de la maison d’éditions pour un SP. Je l’ai donc reçu hier, jour de sa sortie et comme à mon habitude je n’ai lu aucun commentaire avant pour ne pas polluer ma lecture…..cependant……

Je n’ai pas accroché, c’est la grosse claque du mois! 😦

Je ne vous referai pas un résumé, il me semble qu’ Amazon la très bien fait ci-dessus. Il faut rendre quand même ce qui est à César….ce roman est bien écrit, le style est correct et d’ailleurs je n’ai pas eu de mal à le finir. C’est plus le fond de l’histoire qui m’a embêté :/

Je sais bien que la dystopie est un sous-genre de la Science fiction et jusqu’à maintenant  je n’ai pas eu de problèmes avec ceux que j’ai lu. (Hunger games, Divergente, The book of Ivy…) Mais ici c’est un genre de dystopie bien ancrée dans le futurisme : A.I, vaisseaux, robotique à gogo. 

Il est certain qu’à la base ce n’est pas ce que je préfère dans la dystopie mais comme l’intrigue me plaisait bien j’étais prête à passer au-dessus de tout ça. (Mais les férus du genre vont adorer ^^) 

Comme l’avait très bien annoncé Lumen, nous faisons la rencontre des enfants de la paix, ils sont au nombre de 7….sauf que dés le début et pour nous mettre dans le bain, un pays déclare la guerre à un autre et le bourreau arrive pour emmener l’un des élèves dans la fameuse chambre grise afin d’y être exécuté….gloups! on entre tout de suite dans le vif du sujet et ça j’aime bien. 

Ces enfants sont placés dans des préceptorats géré par Talis l’I.A; ils doivent apprendre par cœur ses maximes ( qui sont plutôt légères pour une IA à mon avis lol) ils sont placés dans des classes selon leur âge. Sachant qu’ils sont enlevés à leur famille dés l’âge de 5 ans et qu’ils leur sont rendus à 18….en âge de procréer. Ils ne peuvent prendre la tête de leur pays ou royaume tant qu’ils n’ont pas de descendance…forcément, Talis fait de la guerre quelque chose de personnelle, s’ils n’ont rien à perdre il sera plus facile pour eux d’engager leur pays dans un conflit. 


Autant vous dire que l’intrigue de départ m’a beaucoup plus. Les élèves sont instruits de beaucoup d’histoire et notamment des grandes guerres du monde…..ce qu’il ne faut pas reproduire. On suit donc l’héroïne Greta duchesse d’Halifax et princesse de la confédération Panpolaire, âgée de 16 ans, il lui reste un peu plus de 1 an à tenir avant de retourner auprès de sa mère la reine Anne.

Greta comme les 5 autres élèves de son groupe sont dans le préceptorat depuis leur enfance, ils savent donc obéir, connaissent les règles et font de ce camp leur « maison ». Leur temps se partage entre étude et travail dans les jardins ( pour revenir au bon temps de cultivons bio et par nous mêmes avant que nous provoquions la fin de notre planète) ils sont considérés comme des enfants normaux et donc pas de privilèges, ni de titres royaux. Ils ne sont pas maltraités, ne subissent pas de coups …..hormis en cas de désobéissance ou de rébellion, ce qui n’est pas le cas en général.

Le préceptorat est dirigé par une entité comme une I.A qu’ils appellent Abbé ou mon père et les profs et les surveillants sont des robots ( de type scorpion ou araignée) et ils sont surveillés en permanence. Donc c’est pas la prison à proprement parler mais c’est pas non plus le club Med. 


Tout se déroule comme une journée typique de travail, jusqu’au jour où débarque Elian, le petit fils de la général en chef du Cumberland (pays qui se trouve aux frontières du royaume de celui de Greta) ….et il semble qu’ils aient besoin d’eau et que le royaume de la reine Anne a le contrôle des grands lacs…..aie ça sent le roussi. 


Elian est bien différent des autres, j’ai adoré sa présentation  » Salut à tous, je suis Spartacus, je suis venu pour vous soulever….. » vous l’avez bien compris c’est un rebelle dans l’âme. Jusqu’à présent, on avait pas trop aperçu les robots et les sévices mais avec l’apparition d’Elian vont arriver les représailles et les décharges électriques.

Tout va être mis en place pour « casser » cet esprit rebelle. 

Sans s’en rendre compte, Greta et Elian sont les parfaits opposés, elle, obéissante et réfléchie, lui insoumis et impulsif. Et là je me suis dit bon sang leur rapprochement va être génial…..


Greta va changer à son contact, prendre conscience de son état de future reine, elle va l’aider, le soutenir et avoir peur pour sa vie. A ce moment là je me suis dit, bon sang elle va se rebeller et vont lutter ensemble, ça sent la guerre …..super!!!!
Hé bien non. mon délire et mon horizon d’attente s’arrêtent là! 

Je n’ai pas bien compris pourquoi l’auteur faisait passer Elian pour un insoumis mais avec une cervelle de moineau parfois, ce que ne cache pas l’autre personnage féminin important de l’histoire, la princesse Da-Xian (héritière des royaumes asiatique) elle est à 6 mois de ses 18 ans. Fait preuve de courage et d’une grande sagesse. Et n’a pas peur de mettre Elian devant ses bêtises…..Déjà je me suis dit pourquoi faire passer le héros pour un  » idiot »…..ben parce que c’est pas vraiment le héros, pardi lol

Le « personnage » de Talis est très important dans l’histoire, il apparaît vraiment dans la seconde partie du roman…..je ne m’attendais pas non plus à de telles réactions parfois puériles d’une intelligence artificielle….j’en connais une autre qui sera meilleure que lui à sa place, je pense. On se rend parfois compte que Greta a plus de respect pour les I.A que pour les humains. Bizarre la relation entre elle et l’abbé ( comme un père) et après avec Talis ( je serai juste curieuse de savoir comment tout ça va évoluer…..)


La romance est bien là mais pas là où on l’attendait….si vous voyez ce que je veux dire. Du coup, forcément moi qui attendait le rapprochement de Greta et Elian….ce fut la douche froide mdr. 

Ensuite, Greta que je voyais bien partie pour faire mener le clan des rebelles a pris le contrepied parfait de ce que à quoi je m’attendais…..digne, fière et intelligente…elle va chercher la meilleure des solutions pour sauver Elian…..et c’est pas non plus celle à laquelle je m’attendais …..je n’ai pas envie de vous spoiler la fin et tout ce qui se passe entre deux ( car il y a en a …..) mais en gros, l’histoire n’a pas pris le tournant que je rêvais (lol), l’héroïne avait un choix à faire…..elle l’a fait! mais forcément pas non plus celui que j’attendais…..c’est tout! je pense que beaucoup vont adorer ce roman. Il a tout pour devenir un coup de cœur, bien écrit, bonne intrigue, personnages solides et importants mais enfin de compte il s’est avéré que c’était trop éloigné de mes convictions et de ce que j’attendais. 

Ce fut une bonne lecture parce que un bon roman mais pas mon genre c’est tout. Je ne poursuivrai pas avec le tome 2, mais j’irai certainement lire les chroniques des autres blogueuses pour connaître le devenir de Greta, Talis, Elian et les autres……dans une galaxie plus lointaine….ah non ça c’est Star wars.

se laisse lire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s