Fantasy

Les clans seekers (t1) d’Arwen Elys Dayton

Editions Robert Laffont / Fantasy les-clans-seekers,-tome-1-643223

Résumé :Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s’est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu’il s’hérite. Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l’opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au cœur des ténèbres. Et elle sera avec celui qu’elle aime, qui n’est autre que son meilleur ami. Mais la nuit où elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu’elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu’elle croyait. Et il est trop tard pour faire marche arrière…

L’avis de Lina :

J’avoue que je me sens assez embêtée par cette chronique. Pour ceux et celles qui me suivent sur la page, ils sauront que ma lecture a été assez longue ( ce qui ne me ressemble pas).

 J’étais assez enthousiaste par la sortie de ce livre, la couverture est disons le superbe, la quatrième de couverture nous donne largement envie de s’y plonger. Mon horizon d’attente était bien loin de ce que cache vraiment ce roman. 

Je ne vais pas tourner encore autour du pot. J’avoue que cette lecture ne m’a pas totalement conquise. Ne vous attendez pas à une critique assassine, il n’y en aura pas ce n’est pas mon style…. Je respecte trop le travail des auteurs pour faire comme beaucoup de critiques du genre: c’est nul, aucun style….etc

Après tout qui nous sommes-nous pour dire si un livre est nul ou pas et pour juger le style d’écriture d’un auteur….

Par contre, je peux vous dire ce que j’ai aimé ou moins aimé ^^

Je peux vous dire que je m’attendais à entrer dans un roman un peu de type médiéval ou d’héroic fantasy….

Ce n’est pas le cas, d’ailleurs je ne sais pas trop comment le classer….il y a des touches de science fiction, de futuriste, des légendes et des artefacts à la mode fantasy….un petit peu de romance…..bref compliqué de le mettre dans une case. Peut-être que c’était la volonté de l’auteur…

Lorsqu’on commence ce roman, on est plongé tout de suite au cœur de l’Ecosse lors d’un entraînement ( bref dans l’action) on ne comprend pas tout de suite de qui on parle, où on est exactement et je vous assure que c’est déstabilisant, au début les morphofouets et les distorseurs on y comprend rien et on ne sait pas vraiment ce que c’est….et  malheureusement c’est  la chose que j’aime le moins dans le roman.

En fin de compte, l’auteur nous perd tout de suite dans son histoire sans nous donner quand même quelques indications de repérage…perdue sans GPS!

Je n’ai compris que bien après qu’il était questions d’ados de 15 ans, les clans ne sont pas vraiment des clans au sens stricte du mot. 

Et je n’ai compris qu’au bout de quelques chapitres, qu’on était plutôt dans une époque contemporaine lorsqu’on arrive en plein Londres à bord d’un navire volant.

Bon mis bout à bout cela prend peu à peu du sens, on comprend quand même où l’auteur veut nous emmener….mais je vous assure que c’est parce que je me suis raisonnée car à un moment j’étais perdue et je me suis dit tant pis j’arrête…mais j’ai tenu le coup pour cette chronique. 

Vous verrez que les avis sont tranchés sur la blogo pour ce roman, on aime ou pas, on accroche à l’univers d’Arwen Dayton ou pas du tout.

J’ai été quand même ravie de le finir. Vous allez dire : »Ben Lina, tu nous parles pas des personnages? » 

Ben si mais pas trop car je n’ai pas accroché non plus aux personnages, ils n’expriment

 pas assez de sentiments du coup on ne sait pas si on les aime ou pas,  peut être  Shinobu (alors que pas du tout au début)

On a donc les 3 ados Quin, son cousin (de très très loin et même pas par le sang) Shinobu et enfin John, chacun vient d’un clan bien précis.

Au début, une petite romance se noue entre John et Quin, mais très vite John va chercher la justice et la vengeance et leurs chemins se sépareront…

Je n’arrive pas vraiment à définir Quin, forte, faible, forte…..toute l’histoire tournera sur cette quête de vengeance de John, sur la fausse mission des Seekers (puisque ces ados arrivent en fin de formation) et sur le mystérieux artefact qu’est l’Athamé…

Je n’en dis pas plus. Il y a également les personnages assez étranges que sont les effraies( les gardiens de l’ordre des clans, on peut dire ça ) On aime à détester le père de Quin et on plaint Fiona la mère de celle-ci.

Je m’attendais à des personnages assez âgés (forcément je pensais à de l’héroic) et là le fait d’être tombé sur des ados, sur un monde que je ne comprenais pas, ça m’a vite fait décrochée.

Le livre est divisé en 3 parties, la seconde partie fait un bond chronologique de 18 mois….quand même et là on se retrouve au Japon . Chaque chapitre est écrit selon la perception et l’histoire d’un personnage: Quin, John, Shinobu et Maud la jeune Effraie.

C’est intéressant pour la perception que peuvent avoir les personnages d’une même scène (ça j’ai aimé) mais parfois, ça nous éloigne aussi du rythme qu’on a tendance à chercher tout le long du roman.

J’ai été accroché vers le milieu du roman et puis arrive le bond de 18 mois et là je me suis de nouveau perdue, et puis je n’arrivais pas à me les imaginer, ni même les lieux 😦

Je pense que certaines personnes vont l’adorer, ceux qui sont à la recherche de choses nouvelles, de genre nouveau, d’ailleurs un second tome est prévu…. mais les lecteurs qui sont peut être trop conventionnels comme moi ( du genre, on aime bien que l’histoire se pose, d’apprendre à connaître les lieux et les personnages avant l’action et le feu de l’intrigue) passez votre chemin….

Voilà encore une fois mon but n’est pas de dire ce livre est nul, non il n’est pas nul car l’auteur a du bien se creuser les méninges pour construire cet univers et pour ne pas être tenter de dévoiler toute son intrigue…Je dirai qu’elle s’en sort bien et qu’elle a bien su mener ce roman dans le genre « je bouscule les conventions » lol 

D’ailleurs beaucoup de blogueuses ont aimé et attendent avec impatience ce tome 2. Pour mon compte je dirai juste que ce n’est pas mon style je n’ai pas réussi à entrer dans l’univers des seekers, ni à m’accrocher à Quin et aux autres.

Je ne continuerai donc pas l’aventure des seekers dans le tome 2.

pas mon style

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s