Bit-Lit·Fantastique

L’école de la nuit (T2) de Déborah Harkness

Editions Orbit / Fantastique / Bit Litecole_10

Résumé : Diana Bishop, jeune historienne héritière d’une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s’aimer. Quand Diana a découvert l’Ashmole 782, un manuscrit alchimique, à la bibliothèque d’Oxford, elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée.

Déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d’échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres… en 1590. Un monde d’espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana. Et à l’inquiétante École de la nuit.

 

L’avis de Lina :

Je me suis donc lancée dans cette lecture qui m’attendait depuis Septembre. J’avais avalé le premier tome et j’avais littéralement accroché à l’histoire qui était très bien écrite (je rappelle au passage que Deborah Harkness est une grande universitaire ) mais assez ardue. Celle-ci n’avait pas peur d’appuyer son récit par des renvois réguliers à des sources historiques. Ce qui fait que son histoire très intéressante sur les origines et les relations entre les humains, démons, vampires et sorcières m’avait fait penser à de la bit lit historique ^^


C’est bien Lina, mais en fin de compte ce tome 2?

on reste bien dans la poursuite de l’histoire, notre sorcière Diana s’est donc enfui avec son vampire d’époux Matthew dans le Londres d’Elizabeth Iere.

Autant j’avais accroché dés le début au personnage de Diana qui nous changeait un peu de ces fifilles amoureuses de vampires, autant ici elle m’a un peu saoulée. 

Forcément, elle n’était pas vraiment à sa place à l’époque des Tudor, elle peine, elle trébuche, elle se sent gauche et ça énerve un peu alors qu’on a qu’une envie c’est de voir ses dons exploser au grand jour, surtout quand on a assisté à son feu et son eau sorcière ^^…..bon ben vous pouvez attendre, jusqu’à la fin du livre, je vous le dit.


Deborah Harkness a pris tout son temps pour poser l’histoire de la fuite du passé qui dure jusqu’aux dernières pages!!!

dés le début on se dit que ce tome va être long, on est à Old Logde, la demeure de Matthew Roydon un des membres de l’Ecole de la nuit (là par contre j’ai appris des choses) petit groupe rassemblant des amis de Matthew  dramaturge, aventurier ou mathématicien de renom (qui ont réellement existé)

Pendant un long moment on assiste aux débuts de Diana comme épouse de Matthew et elle ne fait pas la une de tous les membres. d’ailleurs durant ce long épisode qui ressemble à un huit clos, elle ne fait pas grand chose hormis apprendre que son époux est un espion aux services des souverains et de la congrégation. Et puis, l’époque n’est pas vraiment propice aux sorcières qu’on aime bien faire brûler en place publique, donc elle va plutôt avoir beaucoup de mal à trouver une sorcière pour la guider et lui apprendre à se servir de ses dons…..elle va attendre plutôt longtemps.


Le récit est coupé entre Old Loge, puis la demeure de Londres, avec de nombreuses rencontres « célèbres » comme Shakespeare, Elizabeth,…un court séjour à Prague chez le salace empereur Rodolphe pour découvrir pas grand chose au final de vraiment croustillant sur l’Ashmole. (à mon avis)


Il est certain tout de même, que Diana va se construire petit à petit en temps que sorcière (et je peux vous dire quand même qu’on apprend qu’elle n’est pas une sorcière comme les autres, mais bon ça on le savait ) et en tant que femme…..surprise!!!! mais bon c’est long cette construction.

Elle va quand même apprendre enfin à se servir de ses pouvoirs un peu plus régulièrement et développer des dons particuliers ( ces passages étaient sympas ^^)

Au niveau des personnages, j’ai aimé la rencontre avec le père de Matthew, Philippe et le personnage de Gallowglass et apparemment je pense qu’on retrouvera celui-ci dans le tome 3 ^^

J’avais beaucoup aimé le personnage de Matthew, mais et c’est ce que je reproche aux éditeurs  en ouvrant ce tome je ne savais plus trop comment il était ni Diana, à ma grande surprise j’avais oublié qu’elle était blonde. Par contre, on n’a plus vraiment de description de Matthew et la cour entre les deux amoureux est bien finie. On a des relations d’époux et les premiers obstacles de vie commune et de liens du mariage qui viennent se poser….un peu moins palpitant du coup….même les scènes au lit ne sont pas très passionnantes mais bon, c’est pas FSOG non plus lol


Bon, au final t’as aimé ou pas ?

je dirai que j’ai moins aimé ce tome 2, il m’a semblé très long voire de temps en temps interminable ….je ne voyais plus le bout lol

Je suppose que Deborah Harkness a voulu nous décrire dans les moindres détails, les paysages, les scènes  les costumes, les relations et mêmes les parfums de cette époque (en tant qu’historienne) mais elle a oublié de parsemer de temps en temps le tout d’actions car ici beaucoup d’intrigues de cour, de complot, d’espionnage et peu d’action.

Je vous rassure on avance tout de même dans l’histoire et je suppose (j’espère) que ce tome est un tome de transition avec le final du tome 3 qui devrait annoncer plus de batailles avec les membres de la congrégation.


Donc, après tout ce bla-bla (dsl) je me lancerai quand même dans la lecture du tome 3, et j’aimerai bien ne pas à avoir attendre 36 mois parce qu’avec tous ces personnages, j’aurai beaucoup de mal à me replonger dans l’histoire.

bonne lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s