Bit-Lit·Romance Paranormale

Les larmes rouges T : Réminiscences de Georgia Caldera

Editions du Chat Noir / Bit Lit/ romance paranormale georgia-caldera-les-larmes-rouges-1-rc3a9miniscences1

Résumé : Cornélia jeune fille de 19 ans a du vague à l’âme, c’est même pire que ça, elle est dans un état suicidaire puisque c’est sur le haut d’un pont qu’on la trouve dés la première scène.

 Une mère et une meilleure amie décédées, un père avocat débordé qui n’a pas le temps pour elle, pas d’amis ni d’âme sœur et des études de droit qui ne lui plaisent pas du tout…… et malgré ses grands yeux verts et ses long cheveux auburn bouclés, la demoiselle ne s’aime pas. 

Donc rien d’étonnant à ce qu’elle saute du pont!!!!! Au moment de transpercer les flots de drôles d’images, ainsi qu’une voix qui l’incite à sauter lui traversent l’esprit …..et plus tard à l’hôpital, elle apprend qu’un homme a sauté pour lui sauver la vie et se retrouve devant le psy avec des blessures aux poignets qu’elle ne se souvient pas s’être affligé….Décidé à reprendre en main sa vie et celle de sa fille, le père de Cornélia décide d’aller s’installer dans le manoir familial en Touraine. et

 Elle se sent, alors, étrangement attirée et se souvient du décor intérieur du château qu’elle voit du haut de son balcon…..alors qu’elle n’y a jamais mis les pieds, et cet homme bizarre avec son chien qui semble la surveiller…..

L’avis de Lina : 

Difficile de vous faire ce résumé sans en dire trop et en essayant de vous donner quand même l’eau à la bouche.

Je peux déjà vous assurer que la plume de Georgia Caldera est très poétique (enfin c’est ce que je pense) et emplie de romance. Je me suis retrouvée grâce aux descriptions avec Cordelia dans ce petit village de Rougemont en Lorraine.

Mais à côté de cette touche de romantisme, je peux également vous dire qu’elle m’a fait drôlement « flippé » quand les évènements bizarres digne d’un bon film d’épouvante arrivent à Cornélia.

On trouve de l’épouvante, on a la chair de poule, limite on a envie de fermer les yeux pour ne pas s’imaginer les trucs morbides qui peuvent lui arriver ….dés fois, je me suis dit moi aussi j’aurai essayé de sauter du pont….mais à côté de ça, cette histoire qui se met en place très ingénieusement par des rêves et des flash back sur le passé m’ont fait devenir accro. Pour vous dire, je l’ai fini ce matin vers 3h’.


En ce qui concerne les personnages, j’ai eu un peu de mal avec Cornélia à un moment, je me suis dit mince elle pleure toujours celle là , mais bon après tout ce qui lui arrive et puis elle est quand même dans un état limite dépressif au début donc on lui pardonne un peu cette fragilité…

Ensuite il y a Henri, ah là là Henri (parenthèse pour dire que Georgia a sorti un Artbook sur le tome 1, un peu dans le style de Victoria Frances pour ceux qui connaissent,  du romantisme gothique….mais je ne suis pas allée voir les portraits car je voulais me faire ma propre image d’Henri ^^ bon dans mon esprit je lui ai raccourci les cheveux et il ressemblait beaucoup a Jonathan Rhys Meyer, forcément un mystérieux homme, de haute stature, avec des manières fières et un regard très très clair qui fait qu’on en voit plus que ses yeux, mon Henri était magnifique lol)

Hum désolé, revenons au livre (lol) J’ai beaucoup aimé ce personnage d’Henri, maniéré, fier, torturé qui malmène un peu notre Cordélia et qui limite lui fait sentir qu’il se fiche pas mal de sa personne, ça j’ai adoré!!!!….même si on a bien compris qu’au fond c’est pour mieux cacher ses sentiments, mais là où ce livre est magnifique, c’est qu’à travers le temps Georgia Caldera a réussi à construire une double personnalité à Cordelia (je peux pas vous en dire plus) et qu’il y a un trio amoureux qui commence à se dévoiler peu à peu, ces deux histoires parallèles sont prenantes, se passent dans un laps de temps complètement différent (siffle ….) et moi en tout cas, j’ai toujours eu peur des sentiments de Cordélia, par rapport à son passé et à ce qu’elle se trouve être aujourd’hui……


Bon vous l’aurez surement compris, j’ai accroché et j’ai adoré!!!

Cela faisait un moment que je n’avais plus accroché à une histoire d’amour paranormale. 

Mais le mélange de romantisme et d’épouvante m’a particulièrement plu. C’est ici la marque de fabrique de Georgia Caldera, qui a su se démarquer de ce qui se fait en ce moment sur le marché et croyez moi on y adhère pleinement ^^…….On a qu’une chose à lui dire, Bravo et surtout : A quand la suite???? …..^^



NB: Georgia Caldera grâce à son succès a changé de maison d’éditions ( une plus grande qui saura porté son talent plus largement ….même si on remercie les éditions du chat noir ‘avoir déniché ce talent ) un second tome serait prévu pour l’année prochaine, je vous tiens au jus ^^

coup de coeur de lina

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les larmes rouges T : Réminiscences de Georgia Caldera »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s