Contes et légendes

Loup y-es-tu ? d’Henri Courtade

Editions Mille Saisons / Réécriture9782918287094 Conte

Résumé : Et si les êtres maléfiques des contes de notre enfance existaient réellement? Sans doute ces créatures vampiriseraient-elles notre planète. Elles seraient de tous les génocides, manipuleraient les plus grands dictateurs. Bref, tapies dans l’ombre d’Hitler ou sous le feu des projecteurs des plateaux télé, elles auraient entre leurs mains expertes le devenir de l’humanité.
Sinistre tableau !
Si de tels êtres vivaient, il serait à souhaiter que leur alter ego bienfaisant existe également. Qu’en ce début du XXIe siècle, ces personnages merveilleux s’éveillent et décident de se battre. Et alors, qui sait de quel côté la balance pencherait…

L’avis de Lina :

Alors, mon avis est mitigé pour ce roman; et après lecture je suis allée voir ce qu’en avaient pensé mes copinautes blogueuses et apparemment c’est unanime, elles ont toutes aimé donc je pense que je n’ai pas dû réussir à entrer dans l’univers de l’auteur 😦 dommage pour moi. J’ai mis plus de 15 jours pour le finir (ce qui est très long pour moi, mais je me suis fait un point d’honneur à le finir!!!)

Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier à la couverture ou au résumé!

Je me suis fais un horizon d’attente très orienté  sur les contes de fées, mais ce roman ne parle pas de conte de fées comme je me l’imaginais, c’est une transposition de contes à l’époque contemporaine et là du coup je n’ai pas accroché.

Donc mon avis est mitigé car du niveau conte de fées, j’ai été déçue les 4 princesses sont représentées La belle au bois dormant (Isabelle), Cendrillon (Cindy), Albe (Blanche-neige) et Virginia (Chaperon rouge).

Côté moderne, ça donne une infirmière, une Mannequin, une maquilleuse et une styliste et c’est ce côté moderne des contes qui m’a fait reculer, je pense que je suis plutôt vieux jeu et qu’il vaut mieux que je me contente des bons vieux contes de mon enfance tant pis pour moi, je pense que je passe à côté de choses bien mais bon…

La méchante sorcière à 2 sœurs (chacune a une ennemie) et la plus véhémente s’occupe d’Albe, Le loup, lui s’occupera de Virginia…..

On y voit les nains (qui ne sont plus que 2, les autres ont péri durant la seconde guerre mondiale)

Donc le personnage le plus méchant est cette sorcière qui est à la tête d’un empire médiatique et qui derrière brasse de l’argent pour acheter ou développer des forces obscures comme les groupes terroristes….

On débute le livre par le décès des deux premières héroïnes Cindy (Cendrillon) en haut des tours jumelles de New York, et Isabelle (La belle au bois dormant) piqué par une mouche Tsé-Tsé et donc de la maladie du sommeil (jolie clin d’œil au conte )

Et malheureusement ce début ne m’a pas accroché, j’ai pas trop aimé le côté contemporain de ces héroïnes lol

Dans le roman on a plusieurs flash back qui renvoient au passé des personnages et donc à leur vraie place dans les contes (parce qu’au début je ne comprenais pas trop comment ces personnages de contes se retrouvaient en plein New York ou à Londres; on comprend donc mieux d’où vient Albe et comment elle est arrivée à New York.

La fin m’a un peu laissé sur ma faim lol, je pensais bien à un mariage mais pas à celui là…..

Les personnages masculins, il y a les nains, le traqueur (ancien chasseur de Blanche-neige, Frédéric un ami d’Albe et le loup….je regrette que le personnage de Frédéric ne soit pas plus développé…dommage!

Voilà pour le côté conte qui n’a pas opéré sur moi, par contre, ce Monsieur Courtade à un réel talent pour le roman historique, j’ai réussi à finir ce roman et à rester accroché par le côté historique.

Henri Courtade à mélangé les contes avec des passages de l’histoire du monde….notamment la Seconde guerre mondiale et les atrocités menés dans les camps par les docteurs de la mort, d’ailleurs on assiste à la poursuite des ces criminels jusqu’en Amérique du sud….on assiste à certains passages de la défaite des nazis avec l’arrivée des soldats occidentaux et russes.

Nous avons également l’épisode de l’attaque des tours du World trade center avec Cindy qui voit arrivée sur elle l’avion qui va venir se cracher droit sur elle….ça refroidit je vous jure ce passage!

Et puis, l’auteur renvoie aux groupuscules terroristes du moyen orient et de l’Afghanistan et à la menace de la bombe atomique…..

Je pense que derrière la jolie couverture et les personnages de contes, c’est un vrai roman  qui fait réfléchir sur la nature humaine, le pouvoir et l’argent qui attire et dénature l’homme, la cruauté et qui fait passer certains messages genre « Plus jamais ça » ou alors méfions-nous de la menace terroriste qui a été pendant un moment financé par des occidentaux….certains ont financé ce qui a été leur propre perte…..et j’avoue que ce côté sérieux, historique m’a conquise et je préfère retenir ce bon côté même si je me dis c’est de ma faute je n’aurai pas dû le prendre au premier degré ce roman, j’aurai pu rentrer plus facilement dans le roman….

Donc, même si je n’ai pas accroché sur tous les points et que ce n’est pas un coup de coeur, je recommande quand même la lecture de ce roman qui est un bel appel au devoir de mémoire ^^ et je me tournerai vers les romans historiques qu’ écrit cet auteur car apparemment c’est le cas et là je pense que je vais me régaler ^^

et je vous glisse ici quelques liens vers des billets beaucoup plus flatteur que le mien et qui montre les bons côtés de cette lecture ^^…..Ah les goûts et les couleurs……!

Fantastinet

se laisse lire

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s