Fantasy

Bane Seed T1: Guerre ou paix ? de Fanny André

Editions MxM Bookmark / Urban fantasy bane-seed---guerre-ou-paix---893663.jpg

Résumé :  Bane Seed est une Banshee aguerrie, pourfendeuse d’hommes infidèles, violeurs et meurtriers. Elle adore son job et le pratique avec zèle. Un peu trop, peut-être. Suite à une erreur commise, elle écope d’une mise à l’épreuve et se retrouve affectée au Conseil, une organisation chargée du maintien de l’ordre parmi les peuples faes. Non seulement elle doit régler un conflit entre deux clans du Petit Peuple, mais comble de malchance, on lui adjoint l’Incube Dorian Murray pour coéquipier.

Non mais : un Incube ! Autrement dit, tout ce qu’elle déteste.

Entre eux les étincelles fusent – au sens littéral ! – et quand leur mission s’avère bien plus compliquée que ce qu’ils envisageaient, on frôle le carnage !

Guerre ou paix ? Tout repose sur ce duo détonant.


L'avis de LinaSecond roman du book club du mois d’Avril, je me suis procurée ce livre, j’avoue, d’abord pour la couverture …et oui, ça m’arrive encore lol et puis le résumé m’a séduite. Moi la fan de légendes, retrouver le petit peuple des Faës : Brownies, Leprechauns et Korrigans ça m’a complétement accrochée et puis les banshees ces créatures des légendes celtes qui m’ont bercées lors de mes nombreuses lectures sur l’Irlande et l’Ecosse….j’étais plus que ravie.

Bon, maintenant il faut avouer que ce roman n’est pas un recueil de légendes, c’est un roman d’Urban fantasy donc forcément l’auteur a du remodeler tout ça à sa sauce. Et effectivement, c’est le cas. On suit une Banshee nommée Bane Seed, une créature du Sidh de rang supérieure qui a pour mission de châtier les hommes qui manquent de respect, ou déshonorent les femmes et on peut l’avouer ce boulot lui va comme un gant! malheureusement trop zélée, elle châtie l’homme de trop que le haut conseil des créatures protégeait. Au début de cette histoire, on la suit donc à Londres pour entendre la sentence prononcée pour son crime. Et celui-ci tombe comme un couperet pour elle, faire équipe avec un incube irlandais: Dorian Murray. Je peux vous dire qu’entre eux deux ça va faire des étincelles…mais pas dans le style que l’on pourrait croire.

Alors, pour ce personnage de Bane, il faut s’accrocher un peu. Très féministe, très indépendante, très …Misandre (non, non je n’ai pas inventé ce mot. Signifie déteste les hommes) à peu de choses près. Au début, on se dit qu’entre elle qui aime châtier les hommes et lui qui se sert des femmes pour augmenter sa force vitale ça n’allait pas forcément être l’entente cordiale lol

Pourtant, leur relation n’évolue pas trop, je m’explique, du point de vue boulot si. Ils arrivent enfin à se faire confiance et à travailler ensemble, mais au niveau de l’amitié c’est pas encore le top surtout que Bane le trouve plutôt séduisant mais s’amuse à lui « balancer des châtaignes » comme elle le dit si bien à tout bout de champ dés qu’il tente une approche alors côté sentiment, amour et fleur bleue …passez votre chemin. Au début, ça fait rire et ça pimente à la fin on a envie de lui mettre des claques à la Bane. Ben oui, le féminisme c’est bien mais là ça vire vieille fille frustrée qui colle des coups aux mecs qui l’approchent :/…d’ailleurs, je me suis demandée si elle n’allait pas se mettre avec sa copine Morgane ( la sorcière celtique) à un moment.

Dorian quant à lui, c’est un Bogoss, incube donc forcément les allusions coquines fusent dés le début, il s’ y connaît plus qu’elle sur le folklore du petit peuple. On en apprend pas beaucoup plus sur lui, car l’histoire se déroule sur 48 heures. Mais, j’avoue m’être un peu plus attachée à lui qu’à l’héroïne. Il faut dire qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche, sardonique et sarcastique et son langage est un peu crû parfois. Pourtant, j’avais adoré le personnage de Cat Crawfield dans Chasseuse de la nuit mais là j’avoue c’était un peu too much pour moi :/

Malgré tout l’histoire est originale, ça nous change un peu de tout ce qu’on lit actuellement. Et puis, inscrire l’histoire dans le monde des créatures légendaires c’était une bonne idée. L’écriture est fluide et rythmée et ça se lit plutôt vite et bien.

Le personnage féminin est haut en couleurs, pas du tout lisse et certaines lectrices adeptes du genre aimeront sûrement. L’utilisation de la mythologie est plutôt bien utilisée, hormis pour les kelpies ….( ce sont des créatures moitié cheval moitié poisson du folklore écossais bref…Lina ferme ton grimoire )

Alors Lina ? Ben malgré tout, je serai tentée de donner une chance au second tome (en espérant  qu’il y en ait un) Je me dis que Bane peu évoluer ou moi m’habituer peut être, je ne sais pas trop lol mais je tenterai tout de même le coup avec le second tome, histoire de ne pas rester sur mes principes 😉

bonne lecture      Sans titre

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Bane Seed T1: Guerre ou paix ? de Fanny André »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s