Bit-Lit·Coups de coeur

Les larmes rouges tome2 : Déliquescence de Georgia Caldera

Editions J’ai Lu / Bit Lit (vampire gothique) 51TF139Y9kL._SX195_

Résumé : Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia, mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n’est pas ce qui la pousse à rester auprès d’Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent, bien que l’ombre du passé plane sur leur relation…
Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House, où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions…

Chronique tome 1 : Les larmes rouges T : Réminiscences de Georgia Caldera


L'avis de LinaJ’avais commencé ce tome 2 après avoir dévoré le tome 1, il y a exactement trois ans. Malheureusement, cette année là j’ai perdu ma maman et avec elle pendant quelques mois le plaisir de lire… j’ai pourtant depuis retrouvé ce goût et continuer à lire du Georgia Caldera qui est l’une de mes auteurs favorites ^^ Et durant ce mois d’Avril, quelque chose m’a poussée à reprendre cette lecture et je ne regrette pas, ça a été un véritable coup de cœur comme à chaque fois que j’entre dans l’univers de cette auteur.

J’ai donc repris cette histoire depuis le début, car trois ans et même si j’étais arrivée quasiment aux 3/4 du roman, il fallait tout de même que je me replonge dans l’univers bien spéciale des larmes rouges. J’ai toujours un peu de mal à le qualifier de Bit Lit, pour moi c’est du vampire à la sauce gothique avec une ambiance bien spéciale, donc différent de la bit lit de Jeaniene Frost par exemple.

J’ai eu plaisir à retrouver Cornelia et Henri, et j’avoue même avoir compris plus de subtilités qu’à l’époque. Je me souviens avoir été agacée par les manières strictes du vampire envers l’héroïne, alors qu’ici avec du recul j’ai beaucoup mieux compris ses raisons…

Cornelia a donc décidé de rester auprès d’Henri, Le prince des vampires car premier né du roi Avoriel. Celui-là même qui cherche la jeune fille pour pouvoir enfanter un vrai vampire. On se souvient des scènes d’épouvante qui nous ont fait froid dans le dos dans le tome 1, où Avoriel cherchait à faire craquer la pauvre fille pour mieux la récupérer à ses côtés. Rappelez- vous que (pour ceux qui ont lu le tome 1 sinon vous allez vous spoiler…..) Cornelia a des pulsions suicidaires et elle a été sauvée in extremis par Henri, et auprès de lui elle va se rendre compte qu’elle est une personne bien particulière…et que cette vie n’est pas la première pour elle. Elle a eu un passé avec Henri et avec Maxime…son époux.

La jeune fille a décidé dans cette vie de rester avec Henri et de le suivre car lui seul peut la mettre à l’abri d’Avoriel. Ils décident donc de partir pour Reddening House ( le lieu des pires horreurs possibles pour elle) L’action du roman se passe principalement ici, alors que dans le premier tome c’était en France. Ils vont apprendre à se redécouvrir, surtout Cornelia d’ailleurs. Et ça va être assez chaotique, elle est éprise de liberté, lui la surprotège jusqu’à l’étouffer. Leu passé est lourd et Henri a bien du mal à faire la différence entre l’ancienne et la nouvelle Cornelia. Il se montre assez obtus certaines fois et elle trop jeune, trop frivole…les heurts vont vite arriver, surtout que chacun d’entre eux se cachent encore des secrets.

Bien que le roman fasse presque 700 pages, je l’ai adoré et j’ai bien eu du mal à m’en décrocher, l’amenant partout avec moi lol  L’ambiance un peu close de Reddening House nous donne une impression de claustrophobie, ressentie un peu par Cornelia à certains moments mais on se surprend à aimer cet endroit en fin de compte. Les détails et la description sont parfaites et nous emmène complétement dans le pavillon. l’aura de mystère, de doute et de secrets est pesante et nous accroche totalement.  On voit et redécouvre certains personnages du tome 1, nous livrant petit à petit leur histoire où s’y mêle celle de notre couple. Et puis, les obstacles, les intrigues et les révélations arrivent à point nommés et les pages se tournent d’elle mêmes sans que l’on s’en rende vraiment compte.

Le style est vraiment très bon et le vocabulaire recherché sans tomber dans une suite de mots complexes qui noie le lecteur. Les descriptions sont parfaites mais il y a moins d’actions que dans le premier opus (ce qui ne m’a pas dérangé) Georgia Caldera a vraiment une très jolie plume qui ne cesse de faire de moi une véritable fan.

La fin est géniale et cruelle à la fois, mais je ne vous en dis pas plus. Toutefois, je peux vous dire que j’attends la sortie du tome 3 version poche avec impatience. Un vrai tourbillon d’émotions qui nous entraîne directement aux côtés de Cornelia et d’Henri…un vrai chef d’œuvre de vampirisme. J’adore.

coup de coeur de lina                  coup de soeur

Du même auteur : Victorian Fantasy t1: Dentelle et nécromancie de Georgia Caldera

Sans titre

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les larmes rouges tome2 : Déliquescence de Georgia Caldera »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s