Coups de coeur·Fantasy

Keleana Tome 1 : L’assassineuse de Sarah.j. Maas

Editions De la Martinière Jeunesse / Fantasykeleana,-tome-1---l-assassineuse-4409723-264-432

Résumé : Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an.

Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir. Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face…

Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, dont les charmes ne la laissent pas indifférente…


L'avis de Linacoup de coeur de lina

Après avoir dévoré le fameux « palais d’épines et de roses » , certaines de mes amies m’avaient alors conseillée de me plonger dans l’autre saga épique de Sarah J Maas : Throne Of glass intitulé en français du nom de son héroïne « Keleana ».

Avant de commencer, j’ai décidé tout de même (prudente) de lire le petit tome 0 : Keleana et le seigneur pirate (offert sur Kindle, il fait 68 pages) parce que je me suis dit ça serait tout de même formidable que j’accroche autant à cette série qu’à l’autre…ben oui noël c’est en Décembre pas en Mai lol

Mauvaise langue que je suis, car j’ai adoré! (bien fait) je peux dire que je suis d’ores et déjà fan de la plume et de l’imagination de cette auteur. Je ne peux que vous conseiller de lire ce petit tome 0 qui vous fera connaître Keleana et son tempérament arrogant. Et puis, ça aide pas mal pour entrer dans le tome 1… histoire de savoir qui est ce Sam dont Keleana fait référence au cours de l’histoire ^^

J’ai donc fais la connaissance de l’assassineuse Keleana, âgée de 16 ans dans le tome 0, elle en a 18 ans dans le tome 1. Fière, très arrogante dans le tome 0 lors de sa mission prés du seigneur pirate, elle sait pertinemment qu’elle est douée et qu’elle peut rivaliser avec les plus grands assassins du royaume. Pourtant, lorsqu’on la retrouve au début du tome 1 prisonnière dans les mines de sel d’Endovier, elle a un peu perdu de sa superbe et de son arrogance même si je vous rassure elle n’a rien perdue de ses répliques caustiques ^^ Elle a donc été trahie (par qui ? mystères et boule de gomme lol) et ça fait 1 an qu’elle résiste et endure dans ces mines. Elle va donc être tirée de ce trou à rat par le prince Dorian (le fils de celui qui l’a condamné à croupir à Endovier) Il va lui proposer de concourir à un tournoi pour devenir le champion du roi… ou mourir sur la potence! forcément dans ces cas là on ravale un peu le peu de fierté qu’il nous reste.

Le reste de l’histoire se déroule au royaume d’Adarlan, au sein du château de verre du roi. Intrigues, mystères, romance et meurtres sont au programme de ce long tournoi qui la mènera peut être vers une semi liberté.

Keleana est un personnage complexe, je reprocherai juste son jeune âge mais pourtant je vous assure dans ses réparties et ses réflexions, cela ne se ressent pas du tout. Elle possède un passé obscur et malheureux semble-t-il mais elle le cache tout le monde, et au lecteur de surcroit …On se doute bien qu’il y a autre chose là-dessous et qu’elle n’est pas là par pur hasard. Mais l’auteur se garde bien de dévoiler toutes ses cartes tout de suite et ça c’est remarquable car on comprend qu’elle a encore sous le pied comme on dit lol

Je reprocherai juste à cette demoiselle de ne pas trop savoir ce qu’elle veut au niveau sentiments et c’est là que le 18 ans nous revient en pleine figure. Ben oui, elle est jeune, a perdu quelqu’un de cher à ses yeux donc le flirt, le jeu de la séduction, la petite romance mignonne oui mais elle arrêtera tout ce qui l’entraînera vers des chemins plus engagés ^^

Par contre, au niveau intrigue, mystères, combat et magie on est servi et bien servi même. Comme pour le palais d’épines et de roses, les descriptions sont réussies (on a l’impression de se mouvoir dans ce château) et l’utilisation de comparaisons et de métaphores entraîne le lecteur tout droit au cœur du royaume et à la rencontre des personnages et de leurs émotions. Comme pour le Palais d’épines je n’ai eu de cesse de tourner les pages. Keleana et bien différente de Feyre, mais j’ai apprécié chacune de ces héroïnes. Le style de l’auteur est indiscutable, aucune longueur, un style épuré avec des tournures propres.

Vous l’aurez sans doute compris, c’est de nouveau un coup de cœur pour moi et pour les personnages de Sarah J Maas. Je peux vous dire que le tome 2 et 3 sont déjà dans ma PAL, par contre je me lancerai donc dans la lecture VO des tomes 4 et 5 qui n’ont pas l’air de sortir en français au plus grand dam des fans…mais ce qui ne vous empêche pas de plonger dans cette série ou de faire comme moi vous plonger enfin dans la VO ^^

coup de soeurkeleana,-tome-0,1---keleana-et-le-seigneur-pirate-4369043-264-432

Coups de coeur·Fantasy

Un palais d’épines et de roses tome 1 de Sarah.J. Maas

 

Editons La Martinière Jeunesse / Fantasy 113855269

Résumé : En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.


L'avis de Linabook club mai

Il y a des choix de romans réalisés par pur hasard et qui apporte un pur bonheur de lecteur... Ce roman en est un assurément, en tout cas pour moi.

La couverture plutôt attractive m’avait déjà tapée dans l’œil ainsi que le titre mais alors le contenu c’était l’extase. Il aura fallu deux nuits pour le finir et une impression de solitude et de manque m’a assaillie dés la dernière page tournée.  Ces petits moments de bonheur chez un lecteur ne nous arrivent pas si souvent mais quand c’est le cas, c’est génial mais aussi difficile de se déconnecter de l’univers. Vous l’aurez sans doute compris, cette lecture est un véritable coup de cœur!

Je me suis donc plongée dans l’univers de Feyre, Jeune fille humaine de 18 ans qui vit sur les terres mortelles à la limite du mur qui la sépare des terres des immortels. Une vie difficile faite de misère et de pauvreté. Après avoir perdu son épouse, sa fortune et sa jambe face à ses créditeurs, le père de Feyre se retranche dans une petite chaumière avec ses trois filles: Nesta, Elain et Feyre.

Alors que son père et ses sœurs se lamentent sur leur sort, Feyre s’occupe de diriger la maisonnée et de faire vivre ou plutôt survivre par le produit de sa chasse sa famille. Un jour de grande disette, elle part chasser à côté du mur qui la sépare des terres des immortels. Elle en a entendu beaucoup de choses sur eux, sur ces grands seigneurs qui auparavant avaient maintenu la race humaine en esclavage, alors elle espère bien ne pas tomber sur l’une de ces créatures qui ont le talent pour la métamorphose et bien d’autres choses. Malheureusement, elle tombe sur un loup gigantesque et le tue…en ignorant qu’un jour viendrait à la porte de sa chaumière une énorme bête immortelle venue réclamer réparation pour la perte d’un des siens. Elle accepte de le suivre pour le servir à sa cour toute sa vie, en laissant derrière elle ses sœurs et son père. Elle ne savait pas alors qu’elle allait entrer de plein fouet dans la cour du seigneur du printemps : Tamlin.

Une impression de conte ? vous ne rêvez pas! Il y a une petite trame qui ressemble à la Belle et la bête mais alors c’est vraiment léger, parce que personnellement je n’accroche pas aux réécritures des contes, c’est pas mon truc et en général je suis souvent déçue, un peu comme avec les mythes d’ailleurs. Mais là, j’ai juste vu le clin d’œil à la bête, au secret de la malédiction, et à la jeune fille pauvre quittant son père, le reste est innovant et bien trouvé.

C’est un univers très riche! la cour des immortels est divisée en plusieurs seigneuries : Celle du printemps (celle qui nous intéresse) de l’été, de l’hiver, de l’automne mais aussi de l’aube, du jour ou de la nuit… on y trouve des seigneurs bien différents, représentatifs en tout point de ce qu’ils doivent incarner. La part du bien et du mal y est bien présente et la quête de la jeune fille originale. Forcément, la romance arrive au fur et à mesure, on s’y attend c’est sûr même si Feyre fait durer le plaisir lol mais elle n’est pas pralinette comme on dit chez moi. Il y a des moments intenses qui vous font voler les papillons dans le ventre. Les personnages sont très attachants, Feyre, Tamlin, Lucien (^^)  et Rhysand (^^)

Le mystère de la malédiction et des masques est bien amené, la méchante est cruelle à souhait et on aime à la détester. Notre Feyre subit et relève les obstacles avec honneur et aide ^^ Les pages tournent vite…trop vite à mon goût et pourtant on est sur du 500 pages. Les seigneurs sont charismatiques et jusqu’au bout l’auteur nous dissimule et sème des petits secrets qui vous font rager de ne pas avoir le second tome dans votre PAL.

Sincèrement, il m’est difficile de trouver des points négatifs car en plus c’est très bien écrit, un vocabulaire précis et riche, jamais lourd. Le seul hic c’est que le début est long à se mettre en route mais forcément, il faut poser le décor et l’ambiance de tout cet univers mais une fois passé le mur, on a l’impression d’être aux côtés de Feyre et de pouvoir admirer les magnifiques parterres, bref on en prend plein les yeux tellement les descriptions sont bien écrites.

C’est un véritable coup de cœur, et j’ai beaucoup de mal à rentrer dans ma prochaine lecture tellement je me suis plongée loin dans cet univers.

C’est à tel point que devant la frustration de ne pas avoir le tome 2 en français, j’ai décidé de me lancer dans la lecture anglophone en commandant les tomes 2 et 3 ^^ ….quand on aime…. je ne peux que vous recommander cette lecture, elle vous plongera dans un tourbillon de magie, de mystères et de couleurs sur une note de romantisme.

coup de soeur 

coup de coeur de lina

Bit-Lit·Coups de coeur

Les larmes rouges tome2 : Déliquescence de Georgia Caldera

Editions J’ai Lu / Bit Lit (vampire gothique) 51TF139Y9kL._SX195_

Résumé : Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia, mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n’est pas ce qui la pousse à rester auprès d’Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent, bien que l’ombre du passé plane sur leur relation…
Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House, où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions…

Chronique tome 1 : Les larmes rouges T : Réminiscences de Georgia Caldera


L'avis de LinaJ’avais commencé ce tome 2 après avoir dévoré le tome 1, il y a exactement trois ans. Malheureusement, cette année là j’ai perdu ma maman et avec elle pendant quelques mois le plaisir de lire… j’ai pourtant depuis retrouvé ce goût et continuer à lire du Georgia Caldera qui est l’une de mes auteurs favorites ^^ Et durant ce mois d’Avril, quelque chose m’a poussée à reprendre cette lecture et je ne regrette pas, ça a été un véritable coup de cœur comme à chaque fois que j’entre dans l’univers de cette auteur.

J’ai donc repris cette histoire depuis le début, car trois ans et même si j’étais arrivée quasiment aux 3/4 du roman, il fallait tout de même que je me replonge dans l’univers bien spéciale des larmes rouges. J’ai toujours un peu de mal à le qualifier de Bit Lit, pour moi c’est du vampire à la sauce gothique avec une ambiance bien spéciale, donc différent de la bit lit de Jeaniene Frost par exemple.

J’ai eu plaisir à retrouver Cornelia et Henri, et j’avoue même avoir compris plus de subtilités qu’à l’époque. Je me souviens avoir été agacée par les manières strictes du vampire envers l’héroïne, alors qu’ici avec du recul j’ai beaucoup mieux compris ses raisons…

Cornelia a donc décidé de rester auprès d’Henri, Le prince des vampires car premier né du roi Avoriel. Celui-là même qui cherche la jeune fille pour pouvoir enfanter un vrai vampire. On se souvient des scènes d’épouvante qui nous ont fait froid dans le dos dans le tome 1, où Avoriel cherchait à faire craquer la pauvre fille pour mieux la récupérer à ses côtés. Rappelez- vous que (pour ceux qui ont lu le tome 1 sinon vous allez vous spoiler…..) Cornelia a des pulsions suicidaires et elle a été sauvée in extremis par Henri, et auprès de lui elle va se rendre compte qu’elle est une personne bien particulière…et que cette vie n’est pas la première pour elle. Elle a eu un passé avec Henri et avec Maxime…son époux.

La jeune fille a décidé dans cette vie de rester avec Henri et de le suivre car lui seul peut la mettre à l’abri d’Avoriel. Ils décident donc de partir pour Reddening House ( le lieu des pires horreurs possibles pour elle) L’action du roman se passe principalement ici, alors que dans le premier tome c’était en France. Ils vont apprendre à se redécouvrir, surtout Cornelia d’ailleurs. Et ça va être assez chaotique, elle est éprise de liberté, lui la surprotège jusqu’à l’étouffer. Leu passé est lourd et Henri a bien du mal à faire la différence entre l’ancienne et la nouvelle Cornelia. Il se montre assez obtus certaines fois et elle trop jeune, trop frivole…les heurts vont vite arriver, surtout que chacun d’entre eux se cachent encore des secrets.

Bien que le roman fasse presque 700 pages, je l’ai adoré et j’ai bien eu du mal à m’en décrocher, l’amenant partout avec moi lol  L’ambiance un peu close de Reddening House nous donne une impression de claustrophobie, ressentie un peu par Cornelia à certains moments mais on se surprend à aimer cet endroit en fin de compte. Les détails et la description sont parfaites et nous emmène complétement dans le pavillon. l’aura de mystère, de doute et de secrets est pesante et nous accroche totalement.  On voit et redécouvre certains personnages du tome 1, nous livrant petit à petit leur histoire où s’y mêle celle de notre couple. Et puis, les obstacles, les intrigues et les révélations arrivent à point nommés et les pages se tournent d’elle mêmes sans que l’on s’en rende vraiment compte.

Le style est vraiment très bon et le vocabulaire recherché sans tomber dans une suite de mots complexes qui noie le lecteur. Les descriptions sont parfaites mais il y a moins d’actions que dans le premier opus (ce qui ne m’a pas dérangé) Georgia Caldera a vraiment une très jolie plume qui ne cesse de faire de moi une véritable fan.

La fin est géniale et cruelle à la fois, mais je ne vous en dis pas plus. Toutefois, je peux vous dire que j’attends la sortie du tome 3 version poche avec impatience. Un vrai tourbillon d’émotions qui nous entraîne directement aux côtés de Cornelia et d’Henri…un vrai chef d’œuvre de vampirisme. J’adore.

coup de coeur de lina                  coup de soeur

Du même auteur : Victorian Fantasy t1: Dentelle et nécromancie de Georgia Caldera

Sans titre

Bit-Lit·Coups de coeur·Romance Paranormale

Le livre perdu des sortilèges (T1) de Déborah Harkness

Editions Orbit / Romance Paranormale / Bit Lit 9782360510337

Résumé : Diana est une brillante universitaire spécialiste de l’histoire des sciences (Alchimie), qui a comme caractéristique de descendre d’une grande lignée de sorcières. Oui, mais elle ne veut justement pas entendre parler de sorcellerie et de bizarreries. Jusqu’au jour où elle consulte pour ses recherches un ancien manuscrit l’ashmole et elle se rend bien compte que ce manuscrit présente quelque chose de mystérieux mais pourtant elle le fait remettre bien sagement dans la réserve de la bibliothèque universitaire.

A partir, du moment où elle a ouvert ce livre, son monde bien rangé va tourner au fantastique…elle va faire la rencontre de créatures plus étranges et mystérieuses les unes que les autres, très attirées par ce que contient ce manuscrit.

L’avis de Lina :

C’est un roman bit lit pour adultes, mystère, magie, vampire, sorcellerie et histoire sont étroitement liés. Deborah Harkness, l’auteur (également universitaire)a une manière d’écrire très poussée et précise, elle sème des indices tout au long de l’intrigue qui nous tient en haleine. Elle offre des précisions historiques et scientifiques qui créditent encore plus les personnages et l’histoire. Elle renvoie d’ailleurs à la lecture de bon nombres de livres qu’elle cite.

En tant qu’ancienne étudiante en histoire, j’ai adoré ce livre, justement les précisions bibliographiques et les descriptions m’ont donné l’impression de me trouver dans la bodléenne avec Diana^^

J’ai également aimé les personnages qui sont très attachants par leur caractère.. mais la romance qui les lie reste un peu trés moyenâgeuse….on aurait aimé un peu plus de passion (non je n’ai pas dit sexe lol) avec toute cette galanterie. 

Pourtant, l’histoire s’essouffle un peu sur la fin, certainement car l’auteur n’a pas voulu dévoiler toute l’intrigue puisqu’un tome 2 est attendu pour l’année prochaine. 

Mais, je peux dorénavant vous dire que j’attends ce tome 2 avec impatience pour décrypter le mystère qui lie ce manuscrit à toutes les créatures terrestres, pour observer l’évolution des pouvoirs de notre sorcière et sa liaison avec le ténébreux Matthew :p

Une adaptation cinématographique est déjà en pourparlers aux E-U.

Mais, bon je me méfie beaucoup des adaptations 😦

En résumé, si vous voulez vous lancer dans une histoire fantastique structurée et sérieuse un peu plus étoffée que d’habitude…allez y c’est une merveille^^

mais si vous aimez plus les histoires légères de lycéenne amoureuses de vampires…passez votre chemin ^^

coup de coeur de lina

Coups de coeur·Jeunesse·Romance Contemporaine

Toi et moi à jamais d’Ann Brashares

Editions Gallimard Jeunessetoi-et10 / Romance Contemporaine / Jeunesse

Résumé :  Riley et Alice sont deux soeurs qui partagent une grande complicité. Riley est l’aîné, elle est sportive, adore l’eau et reste plutôt garçon manqué…Alice est la plus jeune, plus réservée, rêveuse et plus féminine. Ils passent tout leur été depuis leur tendre enfance sur les plages de la côte Est dans leur maison de vacances en compagnie de Paul. 

Mais, voilà cette année, alors que tous les trois ont atteints la vingtaine d’année, les choses changent…Tous n’ont plus les mêmes priorités, l’avenir qui se dessine se voit prometteur pour certains, incertain pour d’autres…..Les sentiments s’en mêlent pas toujours bons d’ailleurs et puis arrive le drame qui va faire basculer notre petit trio très vite dans l’amertume de la vie…..

 

L’avis de Lina :   

C’est une magnifique histoire de la vie, la vie qu’à vingt ans on ne connaît pas forcément bien. On est catapulté jeune adulte, on entre dans la jungle de la vraie vie et parfois on se dit qu’on aimerait bien retourner en arrière dans l’adolescence ou l’enfance là où il faisait bon et beau et où personne ne nous poussait toujours avant !!

C’est ce qui arrive à nos 3 personnages, Ils se connaissent bien depuis leur tendre enfance, Riley et Paul en avant et la petite Alice qui les suivait…et puis la vingtaine arrive et tout le monde change, tout le monde ??? pas forcément!!

J’ai beaucoup aimé les 3 personnages, même si parfois, j’ai voulu en baffer un ou une (chacun à leur tour) ils ont parfois des réactions bizarres, de gosses dans des situations d’adultes mais bon, on leur pardonne.

On en veut facilement au destin dans cet ouvrage, et puis je vous le dis, on sourit et on pleure (comme une madeleine) à la fin, mais quand on le ferme….on se trouve changé et on se dit que plus jamais on ne sera le même 🙂

Je me suis tour à tour identifié aux deux filles, et j’i volontiers craqué pour Paul, une fois que je m’y suis plongée impossible de m’arrêter, pourtant ce n’est pas forcément une histoire gaie (c’est pour ça qu’en général je n’aime pas ce genre de livres ) mais ce livre fait réfléchir et il est tellement bien écrit ^^

j’avais déjà bien accroché à l’époque aux 4 tomes des 4 filles et de leur jean’s magique qui les unissait dans leur amitié et dans les obstacles de la vie…mais ici, on monte d’un cran et la plume de Ann  Brashares (on aime ou pas) nous transporte doucement vers le difficile et l’amer et j’avoue qu’il n’y a que cet auteur qui y arrive pour moi ^^

 

Je ne rentre pas trop dans l’histoire car j’ai trop peur de vous la dévoiler, et je ne veux pas vous gâcher le plaisir de la lecture ^^

Je vous le recommande vivement ^^ 

coup de coeur de lina

Coups de coeur·Fantasy

Le seigneur des anneaux de J.R.R Tolkien

Editions Bourgois / Fantasy SDA

Résumé : La Terre est peuplée d’innombrables créatures étranges. Les Hobbits, apparentés à l’homme, mais proches également des Elfes et des Nains, vivent en paix au nord-ouest de l’Ancien Monde, dans la Comté. Paix précaire et menacée, cependant, depuis que Bilbon Sacquet a dérobé au monstre Gollum l’anneau de Puissance jadis forgé par Sauron de Mordor. Car cet anneau est doté d’un pouvoir immense et maléfique. Il permet à son détenteur de se rendre invisible et lui confère une autorité sans limite sur les possesseurs des autres anneaux. Bref, il fait de lui le Maître du Monde. C’est pourquoi Sauron s’est juré de reconquérir l’anneau par tous les moyens. Déjà ses Cavaliers Noirs rôdent aux frontières de la Comté…. Ainsi débute la trilogie du Seigneur des anneaux

Editions comprenant : 1. La fraternité de l’anneau  2. Les Deux tours  3. Le retour du roi.

L’avis de Lina : 

Je ne vais pas vous cacher plus longtemps que j’ai adoré le Seigneur des Anneaux, je ne l’ai pas lu en 2 jours certes parce qu’avec ses 1400 pages et plus ^^

Surtout Que J.R.R Tolkien est un grand auteur de fantasy et de littérature anglaise (un maître comme on dit ) Certains sont rebutés par le pavé qui s’offre à nous mais je vous assure que la lecture en vaut vraiment le détour ^^

J’ai lu ce roman (l’intégrale) lorsque j’étais en fac d’histoire. C’était un ami de l’époque qui me l’avait conseillé et depuis ce jour je n’ai de cesse d’agrandir ma bibliothèque qui comprend un étage spécial Tolkien.

C’est de la fantasy, donc il faut vous attendre à croiser des mondes imaginaires avec des créatures imaginaires (Elfes, nains, Humains, Hobbit, Magicien ….et je dirai même pour les connaisseurs Maiars ou valars ^^)

Ce roman parle d’une grande épopée fantastique, de la lutte entre les forces du bien et du mal (non ,non ce n’est pas Star Wars lol) Beaucoup de spécialistes et d’étudiants en lettres se sont penchés et réalisent encore de nos jours des thèses sur ces œuvres, notamment  par exemple Les femmes dans Tolkien, Les relations d’amitié dans le Seigneur des anneaux…..etc)

Il faut dire que Monsieur Tolkien a crée ce monde La terre du Milieu, Aman et tous les peuples qui vivent sur ces terres. Il y a crée des généalogies, des dynasties régnantes, des races différentes d’elfes, et toute une mythologie de base avec « des dieux » (appelés Valars) qui sont également à l’origine des différentes races d’elfes.
Il va même créer les différents langages qu’utilisent ces créatures, les langues elfes ( qui sont encore reprises aujourd’hui sur le net ou dans les oeuvres d’Edouard Klockzo (le sindarin, le quenya…etc)

Bon nombres de sites, de forums ou de communauté ont été créés pour parler de cet auteur ou de ces œuvres ( Jrrvf,  Tolkiendil, Elbakin.net ou Les Archives du Gondor (où j’ai pendant un long moment œuvré en tant qu’administratrice et crée quelques articles ^^) et puis avec l’arrivée des films de Peter Jackson la vague Seigneur des anneaux a déferlé sur internet. (films qui sont un gros succès, moi qui ne suis pas fan des adaptations ciné j’avoue que celle-ci m’a bien plu ^^)
Donc, il faut dire que lire Tolkien c’est lire un livre de Littérature (Tolkien était un universitaire ) donc c’est plus compliqué à lire un simple roman de gare lol mais lire Tolkien c’est plonger dans un univers unique, peuplé de créatures formidables qui vivent une épopée….allez n’ayons pas peur « historique », croyez moi vous en sortirez différent ^^

On arrive donc au moment où Frodon le hobbit hérite d’un anneau de son oncle ( le Bilbo de Bilbo le Hobbit) et cet anneau vous l’avez bien compris ce n’est pas qu’un simple anneau c’est l’anneau de puissance que recherche Sauron pour pouvoir s’étendre sur la terre des hommes.

Les trois tomes regroupent les aventures de Frodon qui avec ses compagnons de la communauté ont le devoir d’aller porter l’anneau de pouvoir au centre de la montagne du destin pour que celui-ci soit détruit à jamais….Ils rencontreront des amis, des alliés et beaucoup d’embûches….c’est ce que je vous disais une vraie épopée ^^
On s’attache à tout ces personnages, Frodon et Sam les hobbits, Aragorn l’humain, Gandalf le magicien, Gimli le nain et Legolas l’elfe ^^ tour à tour on parcourt avec eux des paysages verdoyants de la Comté, la magnifique Fondcombe et la forêt de Lorien des elfes, les paysages du Riddermark et du Gondor des hommes et puis la terre de désolation qu’est la terre de Sauron.
On parcourt beaucoup de pages de description (normal il faut vous mette dedans quand même, ce qui m’a fait pensé par certains moments à Zola ou Balzac ( même si ces auteurs n’ont rien à voir je vous rassure….comme diraient certaines personnes et je ne relancerai pas la polémique sur mon blog OUI, la description sert l’histoire….bref!)
Je ne peux que vous recommander la lecture de cette œuvre indémodable, d’ailleurs depuis que je me suis plongée dans cette lecture, je n’ai plus vraiment jamais quitté le monde de Tolkien ^^

coup de coeur de lina

 

Coups de coeur·Fantastique·Jeunesse

Coraline de Neil Gaiman

Editions J’ai Lu / Fantastique / Jeunesse imagesFBM5V25Z

Résumé : Coraline est une petite fille avec un caractère bien trempée, à un âge assez ingrat. 

Après le déménagement imposé et non désiré de sa part, Coraline arrive dans une espèce de pension de famille, mais voilà en pleine rébellion, loin de son école et de ses amis. Coraline s’ennuie….Elle fait la découverte dans cette drôle de maison, d’un passage donnant sur une dimension jumelle de la sienne, même maison, même parents mais en plus gentils qui sont prêts à lui offrir tout ce qu’elle veut avant même qu’elle ne le demande, tout est mieux dans cette dimension jumelle de la sienne…mais voilà cela est trop beau pour être vrai, et cette mère si accueillante et chaleureuse s’avère être une réelle sorcière des plus diabolique… Prisonnière de cette dimension, comment va -t elle faire pour retrouver ses vrais parents???

L’avis de Lina :

J’ai adoré ce livre, il m’a toujours fait penser à un Alice aux pays des merveilles un peu plus sombre 🙂

C’est un livre certes destiné à la jeunesse mais qui est assez noir, donc qui peut être lu par un public plus âgé.

L’écriture est très fluide et ce livre se lit tout seul, car on entre rapidement dans l’univers de Coraline.
Justement parlons-en de cette Coraline, voici un personnage haut en couleurs…On se retrouve toutes en elle à un moment de notre enfance. Je l’ai adoré et je l’ai collé aux baskets, j’avais l’impression de vivre tout en même temps qu’elle….

D’ailleurs parlons-en de cet univers, on y plonge tout comme elle. Même si on se dit à un moment bien avant Coraline mince c’est trop beau pour être vrai….On y accroche, on halète, on se pose des questions et on a l’impression de se sauver en même temps qu’elle ^^
Alors vraiment, ce roman jeunesse arrive à nous plonger par bien des points communs avec notre Alice de Lewis Caroll et bien après des années dans un tunnel où on a plaisir à s’y engouffrer ^^

coup de coeur de lina