Coups de coeur·Jeunesse·Romance Contemporaine

Toi et moi à jamais d’Ann Brashares

Editions Gallimard Jeunessetoi-et10 / Romance Contemporaine / Jeunesse

Résumé :  Riley et Alice sont deux soeurs qui partagent une grande complicité. Riley est l’aîné, elle est sportive, adore l’eau et reste plutôt garçon manqué…Alice est la plus jeune, plus réservée, rêveuse et plus féminine. Ils passent tout leur été depuis leur tendre enfance sur les plages de la côte Est dans leur maison de vacances en compagnie de Paul. 

Mais, voilà cette année, alors que tous les trois ont atteints la vingtaine d’année, les choses changent…Tous n’ont plus les mêmes priorités, l’avenir qui se dessine se voit prometteur pour certains, incertain pour d’autres…..Les sentiments s’en mêlent pas toujours bons d’ailleurs et puis arrive le drame qui va faire basculer notre petit trio très vite dans l’amertume de la vie…..

 

L’avis de Lina :   

C’est une magnifique histoire de la vie, la vie qu’à vingt ans on ne connaît pas forcément bien. On est catapulté jeune adulte, on entre dans la jungle de la vraie vie et parfois on se dit qu’on aimerait bien retourner en arrière dans l’adolescence ou l’enfance là où il faisait bon et beau et où personne ne nous poussait toujours avant !!

C’est ce qui arrive à nos 3 personnages, Ils se connaissent bien depuis leur tendre enfance, Riley et Paul en avant et la petite Alice qui les suivait…et puis la vingtaine arrive et tout le monde change, tout le monde ??? pas forcément!!

J’ai beaucoup aimé les 3 personnages, même si parfois, j’ai voulu en baffer un ou une (chacun à leur tour) ils ont parfois des réactions bizarres, de gosses dans des situations d’adultes mais bon, on leur pardonne.

On en veut facilement au destin dans cet ouvrage, et puis je vous le dis, on sourit et on pleure (comme une madeleine) à la fin, mais quand on le ferme….on se trouve changé et on se dit que plus jamais on ne sera le même 🙂

Je me suis tour à tour identifié aux deux filles, et j’i volontiers craqué pour Paul, une fois que je m’y suis plongée impossible de m’arrêter, pourtant ce n’est pas forcément une histoire gaie (c’est pour ça qu’en général je n’aime pas ce genre de livres ) mais ce livre fait réfléchir et il est tellement bien écrit ^^

j’avais déjà bien accroché à l’époque aux 4 tomes des 4 filles et de leur jean’s magique qui les unissait dans leur amitié et dans les obstacles de la vie…mais ici, on monte d’un cran et la plume de Ann  Brashares (on aime ou pas) nous transporte doucement vers le difficile et l’amer et j’avoue qu’il n’y a que cet auteur qui y arrive pour moi ^^

 

Je ne rentre pas trop dans l’histoire car j’ai trop peur de vous la dévoiler, et je ne veux pas vous gâcher le plaisir de la lecture ^^

Je vous le recommande vivement ^^ 

coup de coeur de lina

Romance Contemporaine

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patate de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Editions 10/18 / Romance ContemporaineLe-Cercle-litteraire-des-amateurs-d-epluchures-de-patates_fiche_livre

Résumé : Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

L’avis de Lina :

Quel bon moment j’ai passé avec Juliet, Sydney, Dawsey, Isola et ….Kit ^^

J’avoue avoir acheté ce roman (sur Lille) parce que mon amie et partenaire du bout du monde Val ^^ me l’avait conseillé. Je suis donc tombée sur cette couverture et je me suis dis allez prends le et pourtant mes goûts ne sont pas forcément tournés vers le contemporain…..et puis il faut vous le dire c’est un roman épistolaire, donc correspondance entre les personnages …..un peu freinée dans mon élan, quand on a l’habitude de lire du narratif ^^ pourtant comme pour le livre Le journal de Darcy, je me suis lancée et je peux vous le dire maintenant:……je ne regrette pas ….Merci Val ^^

Tout d’abord c’est la personnalité de Juliet qui m’a fait accroché, jeune auteur d’une petite trentaine d’années, vivant dans le Londres d’après guerre, elle m’a plus tout de suite (elle a été ma copine ^^) j’ai aimé son caractère  son enthousiasme, son indépendance, sa manière d’écrire et de voir la vie…..et puis adorant L’Angleterre et Londres forcément je me suis sentie comme un poisson dans l’eau ^^

J’ai aussi beaucoup apprécié la personnalité d’Elizabeth même si elle n’est décrite que par la plume des autres (des membres du cercle littéraire de Guernesey) une femme forte, éprise de justice et avec un cœur ….gros comme ça …..et puis la petite Kit (Cristina) adorable du haut de ses 4 ans ^^

Vous l’avez compris dans ce roman nous avons affaire à des femmes importantes qui chassent un peu le peu d’hommes présents( même s’ils tiennent une place non négligeable)

La correspondance de Juliet ne m’a jamais lassée, j’ai aimé sa manière de vivre à Londres, comme son désir de partir rencontrer les personnes du cercle sur l’île de Guernesey. Tantôt drôle, sarcastique, moqueuse et désespérée…..on a l’impression de vivre dans son petit appart’ de Londres mais aussi dans le cottage sur Guernesey.

Ce roman a beau transmettre (pour moi) un message d’espoir et de lumière, il est écrit tout de même sur les restes et les cendres de la seconde guerre mondiale….. même si on apprend de manière légère et toujours par correspondance de deux personnes ce qui a pu se passer sous l’occupation allemande notamment aux travers des témoignages des membres du groupe littéraire, il ne reste que parfois on reste quand même sidérée et outrée par les atrocités et les injustices commises (et pourtant je suis une ancienne étudiante en histoire donc la seconde guerre mondiale je l’ai lu déjà pas mal de fois)

C’est peut être justement que dans ce roman la manière de dépeindre l’occupation et  la reconstruction après la découverte des camps de concentration n’est pas abordée de la manière que dans les romans habituels, on a l’impression de sentir le poids du malaise de la jeune Remy (française de 18 ans) qui a survécu au camp de Ravensbruck (le camp des femmes) et on comprend ou on tente de comprendre comment il est difficile de réapprendre à vivre avec ça / malgré ça alors même que la nation française meurtrie tentait d’oublier……

Comme vous pouvez le sentir dans mon écriture ce roman m’a marquée…. et puis les relations entre les personnages sont tellement bien décrites, comme j’aimerai me balader sur les falaises, boire un thé avec Juliet, regarder kit courir après les cochons de Dawsey ou même rencontrer le perroquet d’Isola (qui est soit dit un sacré bout de femme lol)……

Mais surtout, c’est un livre, une correspondance qui rend hommage, qui met à l’honneur et on ne s’en rend pas compte tout de suite à cette femme Elizabeth…..symbole d’une résistance pas comme on nous l’explique dans les livres, pas aux travers des maquis ou des sabotages de chemin de fer….non cette résistance de nombreux hommes et femmes qui n’ont tout simplement pas voulu fermer les yeux devant la misère, la violence, la douleur et l’injustice…….si ma chronique ne devait vous donner qu’une envie de le lire…..lisez le pour Elizabeth  et sa fille Kit 🙂

coup de soeur

Romance Contemporaine

Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Miralles

Editions Pocket / Romance Contemporaine/ Psycho81LulYAJiXL

Résumé : Iris a 36 ans et des idées noires plein la tête : ses parents viennent de disparaître dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d’un café auquel elle n’avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. L’intérieur est plus intrigant encore, comme sorti d’un rêve. Tout y semble magique, à commencer par Luca, bel Italien porteur d’une promesse : le bonheur. « 

L’avis de Lina :

Alors autant vous dire, j’ai été attirée par le titre ( comme une promesse) et par l’idée qu’une jolie romance à l’italienne serait au rendez vous. 

Bon autant le dire, je me suis trompée. Romance il y a bien mais pas celle que l’on aurait cru au début.

Iris a des idées noires, elle vient de perdre ses parents, son boulot lui pèse et elle décide d’en finir dés le début du livre, pourtant quelque chose va attirer son attention, la devanture du petit café « le plus bel endroit du monde est ici » et qui n’aurait pas envie d’y entrer. Elle va y rencontrer Luca, un bel italien qui va par des discussions un peu sibyllines la remettre sur le bon chemin…

elle va devenir accro à cet endroit et va s’y rendre souvent, tout en essayant de reconstruire sa vie petit à petit. Nouvelle amie, nouveau appart’, bref virage à  90° degrés.

Elle va vite se rendre compte que le plus bel endroit du monde et Luca cachent un véritable secret….secret qui nous tire la larme à l’œil….

J’ai beaucoup aimé cette lecture, j’ai été frustrée à un moment comme Iris d’ailleurs par luca. Mais ce livre m’a pris par la main et m’a racontée une belle histoire et à la fin (que je ne spolierai pas car elle est vraiment magique) je l’ai refermé avec un petit sourire au bord des lèvres.

un petit roman philosophique qui se lit très vite et avec passion. Il ne remet pas qu’Iris sur le chemin de la vraie vie, le lecteur par la même occasion.

Je vous recommande cette lecture pleine de leçons de vie.

j ai aimé

Romance Contemporaine

Pari risqué de Belinda Bornsmith

pari-risque-594179Editions Cyplog / Romance Contemporaine

Résumé : Depuis des mois, Jailyn lutte pour garder la tête hors de l’eau. En difficulté, elle risque de perdre sa bourse d’études. Aussi, quand sa colocataire décide de lui donner un coup de pouce, elle accepte sans se douter de ce qui l’attend.
Lui… Knox…
Tatoué, sexy, hot… et aussi glacial qu’un iceberg ! Mais elle n’a plus vraiment le choix et son aide, c’est juste l’histoire de quelques semaines. Pourtant, de rencontre en rencontre, il la déstabilise, l’intrigue et l’attire. Terriblement.
Garder ses distances devient très dur. Se protéger, encore plus.
Jusqu’au jour où tout bascule entre eux…

L’avis de Lina :

Bon disons le, la romance contemporaine ça n’est pas forcément mon style, et avant ce roman (honte à moi) je n’avais pas vraiment entendu parler de cette auteure. 

Voilà, je me suis rattrapée 🙂 C’est grâce aux copines d’Au boudoir Ecarlate et à leur résumé que ce livre m’a donné envie d’aller un peu plus loin dans la lecture. Romance particulièrement piquante. Jaylin est une étudiante qui part un peu à la dérive après le décès de sa meilleure amie et forcément ses études en pâtissent. Sa colocataire lui propose par l’intermédiaire de son boy friend de lui présenter quelqu’un qui pourrait sans aucun doute l’aider à rattraper son retard. 

et le voici, le beau, le très envoûtant Knox.

 On pourrait très vite le caricaturer, beau gosse, populaire, musicien, aimant à minettes…..mais il faut aller au-delà des apparences, il est très intelligent, a la tête sur les épaules, est loyal en amitié et cache de bien sombres secrets de famille. Bref un héros un peu écorché par la vie. Mais il est beau et quand même il le sait 🙂

La rencontre va être….bizarre. Lui flanqué d’une nana, n’a pas l’air de vraiment tilter sur notre petite Jaylin. Il faut le dire, il l’aide bien mais alors plus froid que lui tu meures. Et c’est ce que j’aime dans les romances, quand ça se cherche, quand ça s’ignore jusqu’au jour où il ou elle se rend compte qu’il ne pourrait plus vivre sans cette personne….Bingo j’étais accrochée!


Il faut le dire, l’histoire tient la route, la romance est bien montée, petit à petit, elle mijote, on en prend plein les yeux et les papillons sont au rendez vous dans le ventre. Jaylin se reconstruit et on apprend à mieux cerner son personnage et on se dit qu’on aimerait bien l’avoir comme copine. 

La romance est construite sur une histoire un peu plus sombre derrière, avec le décès de la meilleure amie de Jaylin et de la famille un peu branlante de Knox. Ce qui varie les plaisirs et rend l’histoire plus intéressante et moins superficielle.

La bande de copains de Knox est génial et on se surprend à vouloir une suite concernant les amours de la petite sœur de Knox et du beau latino ^^….mais je n’en dis pas plus. 

Comme vous pouvez le deviner, c’est un coup de cœur pour moi et pourtant je ne cours pas après les romances contemporaines, d’habitude je n’accroche pas. 

Ici, l’auteur alterne les deux points de vue. Celui de Jaylin et de Knox. Au début, je n’étais pas très chaude mais en fin de compte j’ai aimé lire les réactions masculines de Knox face à cette relation et cela nous permettait d’en apprendre un peu plus sur le passé de celui-ci. 

Une bonne romance qui fait sourire, fait pleurer (si si ) et vous colle les frissons partout. 

Je vous recommande cette romance. Vous m’en direz des nouvelles ^^.

coup de coeur de lina

Romance Contemporaine

L’homme de la sierra de Pauline Libersart

Editions Laska / Romance contemporaine   51WSXNRL3xL._SY445_QL70_

Résumé : Amélie est une héritière du Sud, élevée pour être une véritable dame. Hélas, la guerre civile a tout détruit sur son passage : sa maison, sa fortune et surtout, sa famille. Tentant de rejoindre un oncle et une tante installés dans l’Ouest, elle se retrouve seule et sans argent au cœur de la Sierra Nevada. Un rancher taciturne lui offre alors sa protection, mais il y a un prix…

Dallas vit seul sur ses terres, tel un paria. Quand le hasard met sur son chemin la jolie Amélie, il saisit sa chance d’obtenir un peu de compagnie. Il est loin de réaliser qu’il a affaire à une demoiselle de la bonne société… Lui qui est plus habitué aux bêtes qu’aux humains, comment réussira-t-il à la séduire, pas seulement pour une nuit, mais pour la vie ?

 

L’avis de Lina :

Je remercie Les Éditions Laska et l’auteur Pauline Libersart pour ce partenariat bien sympathique ^^

Ce fut une agréable lecture qui m’a emmenée vers l’Ouest américain. J’avais un certain a priori en commençant ma lecture j’avoue : cow-boys, ranch, éperon, macho, chevaux à gogo….je me suis dis ça va ressembler aux anciennes romances style « Palomino, mon amour » que ma grand mère lisait ^^ ( quelle vilaine je suis lol) Hé bien, non et c’est bien fait pour moi….pour mon plus grand plaisir ^^

Nous suivons ici, les aventures d’Amélie de Beaumont, jeune demoiselle sudiste qui a été élevée dans les blanches et magnifiques villas de Charleston à l’époque des guerres de sécession.  Mais ne vous méprenez pas, de villas blanches et guindées on n’en voit aucune dans ce roman ou alors juste dans les souvenirs d’Amélie et sa vie d’avant. 

On fait sa rencontre sur les chemins poussiéreux et montagnards de l’ouest américain alors qu’elle fuit désespérément sur son destrier, ses déboires dans un saloon local. Elle a perdu sa mère dans le voyage qui devait l’emmener vivre chez sa tante, elle se retrouve seule et sans un sous et doit bien trouver un moyen de subvenir à ses besoins. 

Heureusement ou ….pas elle tombe sur un cow boy un peu rustre qui l’a déjà bien aidé dans ce fameux saloon. Il lui propose de l’héberger et de la protéger dans un accord tacite qui implique beaucoup de choses….

Bon, alors ce fameux cow boy très brun et très barbu, est plutôt beau gosse, tout en biceps et avec des yeux bleus à faire damner les saints du paradis. Avec du sang indien, on imagine bien le super beau gosse de la mort lol par contre, il faut l’avouer au début (un long début ) il n’est pas très loquace ….et puis dés le début, la pauvre Amélie ben elle doit subvenir à tous ses besoins…..alors  là je me suis dis : Oulla ça va trop vite je ne vais pas aimer. 

Justement, non. Le point fort de cette histoire est qu’on monte au fur et à mesure dans les émotions et les sentiments. Sans s’en rendre compte on est vite pris dans le tourbillon de l’histoire qui unit « Dallas » et Amélie. 

En plus, et pour ne rien gâcher l’auteur a su nous dépeindre magnifiquement et sans longueurs les paysages entourant la petite ferme de notre héros et on a l’impression d’y être. Et j’aime quand un roman m’emmène dans son univers même si c’est au pays des cow-boys ^^

Vous l’aurez sans doute compris, j’ai vraiment apprécié cette lecture et l’histoire de Dallas et Amélie. 

Je vous recommande cette romance courte et très bien écrite ^^

j ai aimé

Romance Contemporaine

Toute résistance est inutile de Cora Carmack

Editions La Martinière jeunesse / Romance contemporaine9782732478807

Résumé : Dallas Cole connaît bien les sportifs. Elle a grandi dans l’ombre de son père entraîneur, et son ex-petit ami, qui a réduit son cœur en miettes, était le joueur vedette de l’équipe de football américain de sa ville.
Mais cette année, Dallas entre à l’université et compte bien passer à autre chose.

Carson McClain, lui, n’a qu’une idée en tête : devenir titulaire de l’équipe universitaire et décrocher la bourse qui lui permettra de financer ses études. Pourtant, quand une jolie rousse prénommée Dallas fait irruption dans sa vie, sa concentration est mise à rude épreuve !

Tous les deux ont d’excellentes raisons de tenir leurs distances. Mais quand les sentiments s’en mêlent, même les règles du football américain paraissent simples…

L’avis de Lina :

Je tiens à remercier la maison d’Editions La Martinière jeunesse et le site Booknode pour ce partenariat ponctuel ^^

Une jolie romance dans le milieu sportif, ça je n’avais pas encore fait lol. Hé bien maintenant c’est chose faite et ce fut un réel régal. Légère mais non superficielle, j’ai vraiment apprécié l’histoire entre Dallas et Carson. ( Et Allie aussi puisqu’elle me la piqué direct lol) 

Dallas est une jeune étudiante déterminée avec un caractère bien trempé même si ça ne saute pas aux yeux dés les premières pages lol, elle vit dans l’ombre de son père le coach Cole. Et forcément, dés qu’il change d’établissement elle fait de même. Toute sa vie de lycéenne a été marquée par le football américain et par la star du lycée, son petit ami de l’époque : Levi Abrams. Malheureusement, tout ne s’est pas bien terminé entre eux et Dallas espère fuir son pére, son passé et le football avec son entrée en fac.

Sauf que forcément son père est employé comme nouveau coach de l’équipe universitaire. Dallas va devoir mettre tout cela derrière elle, car sa passion à elle c’est la danse, même si son père n’y croit pas. 

Lors d’une soirée étudiante, entraînée par son amie Stella, elle va faire la rencontre de Silas, ami de son ex et membre de l’équipe qui ne cherche qu’une seule chose…. mais heureusement, elle va également faire la rencontre du beau Carson. Et entre eux, ça va plutôt être tout feu tout flamme tout de suite…

Sauf que de son côté Carson qui arrive dans cet université et là pour se faire remarquer et prendre une place de titulaire dans l’équipe de foot. 

Entre faux-semblants, secrets, passions, jalousie et sentiments. Ces deux-là vont se fuir avant de tenter l’amitié pour enfin se rendre compte qu’il existe bien plus que ça entre eux.

C’est une belle romance bien écrite, avec un fond sur le football américain qui ne m’a pas déplu alors qu’au départ j’avoue j’ai soufflé (lol) J’ai été emportée dans cette romance et j’ai passé un bon moment avec Dallas et Carson.


Pour les amateurs de belles romances.

Romance Contemporaine

Nos faces cachées d’Amy Harmon

Editions Robert Laffon / Romance Conte71jiWkVFr3Lmporaine

Résumé :   Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être…
Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre.
L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire.
L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant.
Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

L’avis de Lina :   

J’ai ce roman dans ma PAL depuis une éternité. Je l’ai acheté dés sa sortie VF il me semble. Oui, mais voilà devant les avis poignants et déchirés des copinautes….j’ai fait marche arrière parce qu’en général les romans de ce genre c’est pas trop mon truc :/ mais je pense qu’il faut quand même en lire un comme cela de temps en temps juste pour se rendre compte qu’on est encore capable de s’émouvoir devant la vie….


Qui ne connaît pas encore Amy Harmon ? cette auteur américaine qui faisait partie de ces auteurs indépendants et qui maintenant fait un carton avec chaque roman qu’elle écrit. Pour mon compte, je n’ai lu que celui-ci, je pense qu’effectivement elle a un talent certain mais j’avoue les histoires tristes c’est beau mais j’ai assez avec les informations nationales ( bien sûr ça n’engage que mon opinion personnelle ^^) 


Il était là dans mon rayonnage de bibliothèque, et il me faisait de l’œil à chaque fois que je passais devant  du style : « Pourquoi m’avoir acheté si c’est pour me laisser prendre la poussière sur tes étagères…..grrrr il m’énerve….mais bon il avait raison ^^

Me voilà donc embarqué au lycée avec Ambrose et ses potes de Lutte. Ambrose le mec le plus beau du lycée et en plus lutteur donc une carrure qui va avec le beau visage. Il ne se prend pas trop la tête, il vit sa vie avec ses meilleurs potes et le sport qu’il adore par -dessus tout : la lutte. 

J’avoue la première partie au lycée ne m’a pas forcément emportée. ça reste des histoires de lycéens américains….là où quand même on se sent mal à l’aise c’est devant ce personnage qu’est Bailey. Alors, lui il vous met une grosse claque.

Bailey est le cousin de Fern, la petite rouquine passionnée de littérature ( qui écrit en cachette ) et qui est amoureuse du beau Ambrose depuis toute petite. Oui mais voilà, au lycée, son style passe partout fait justement qu’on ne la remarque pas trop! 

Elle passe son temps avec son cousin Bailey qui est atteint de myopathie. Dés le début, il se bat contre son état. Il se surpasse, et n’accède au fauteuil roulant que tard dans son adolescence alors que certains malades sont cloués dedans rapidement. Il le sait ( et nous aussi) son espérance de vie est courte donc les projets après le lycée c’est un peu compliqué pour lui, alors il fait une liste de ce qu’il aimerait faire avant de mourir et à chaque fois qu’il réussit quelque chose il le barre sur sa liste ( gloups! ) 

En plus, son père est le coach d l’équipe de lutte et lui a toujours voulu être un champion comme Ambrose sauf que forcément….il n’a pu que regarder et encourager les gars de l’équipe ( regloups!)

 Bailey est ce genre de personnage qu’on ne peut oublier: il a une force de caractère à toute épreuve même s’il sait déjà que les cartes qu’il a en sa possession sont pourries et qu’il va perdre. Pas grave, il joue la partie à fond, remonte le moral de tout le monde et tente justement de faire un éclat avec son petit jeu. J’avoue, quand j’ai lu qu’il était malade j’ai bien failli reposer le livre sur mes étagères, parce que les histoires tristes non merci….c’est pour cela que je lis du fantastique et de la fantasy. Mais j’ai poussé plus loin et je ne le regrette pas .


Tout se déclenche avec les attentats du 11 septembre (ceux qui ont profondément marqué les Etats-Unis) et forcément c’est l’élément déclencheur chez Ambrose. Il décide de s’engager, en poussant un peu ses potes à faire de même, pour partir défendre les valeurs de son pays. Malheureusement, tout ne va pas se dérouler comme il l’espérait….Lorsqu’il revient seul, Ambrose est défiguré et porte la culpabilité de la mort de ses camarades. C’est un passage assez poignant!


De là, Il va rentrer chez lui, et se terrer dans le travail de nuit de la boulangerie de son père pour qu’on ne l’aperçoit pas. Sauf que Fern travaille à côté dans la supérette dans le service de nuit. Elle va peu à peu avec l’aide de son cousin, apprivoiser le nouveau Ambrose, pour lui montrer que la vie vaut la peine d’être vécue. 

Si, si on peut le dire c’est un livre poignant, gênant, qui fait réfléchir et vous fait pleurer….c’est bien écrit, pas de lourdeurs ni de longueurs. Et dés le retour d’Ambrose, on a tendance à tourner les pages plus rapidement qu’au début. J’ai particulièrement aimé les leçons de vie de Bailey et ça m’a même amené à réfléchir sur notre propre existence. 

Le récit est coupé par moment par des flash backs, des souvenirs d’enfance de Fern, de Bailey ou d’Ambrose. Parfois, ça m’énervait parce que j’étais dans l’action présente et quand le flashback arrivait je soupirais lol.


Ce roman est une belle leçon de vie (Bailey), jusqu’au mot de la fin on laisse couler notre petite larme tout en souriant sur la note d’espoir. Sur fond de patriotisme américain et de morale puritaine quand même (Ah ces américains, ils ne changeront jamais) j’ai tout de même apprécié cette lecture. 

J’avoue c’est un roman à lire, pas mon style mais il vaut le coup de sortir de son monde de créatures fantastiques pour aller manger une glace avec Bailey. 


Alors, je vous le dis et c’est Lina qui parle ^^…..lisez-le !!!