Salons et Festivals

Festival Trolls et Legendes 2017

trolls_et_legends


 

Ce Week end, Lina, Allie, Books and Co était présent au Festival Trolls et Légendes à Mons en Belgique. Petit compte rendu et photos de mes trouvailles ^^

L’ambiance était au rendez-vous ce samedi 15 avril, même si au contraire, le soleil, lui était bel et bien absent. Les dragons, les trolls, les elfes et Cie étaient tous au rendez-vous dans un foisonnement de couleurs et de bonne humeur.

17952659_1193366540790613_4598679601596786549_n

 

Après en avoir eu plein les yeux avec les décors et les costumes, nous sommes allées flâner du côté des artisans où Costumes d’époques, objets artisanaux et bijoux elfiques emplissaient les étals des artisans et artistes présents. Ce fût assez difficile  de résister, car moi qui adore les belles images, j’ai été tentée plus d’une fois de repartir avec des cartes ou des esquisses….malheureusement et c’est une des choses que je reprocherai au final, c’est qu’il y avait peu de stands pourvu de terminal pour Carte (et la cruche….si, si il faut le dire que je le suis, n’était partie qu’avec ma CB. Vous allez me dire ben Lina, les Distributeurs ça existe lol oui, je sais mais le Lotto Mons expo est assez excentré du centre ville et dans le complexe le distributeur ne fonctionnait que pour les Maestro…donc morale de l’histoire, prévoyez carnet de chèques et espèces, sinon c’est frustration assurée comme moi pour certains stands :/)

 

 

 

Mais dans tous les cas, rassurez-vous, la grande fan de livres a réussi à trouver des stands et des auteurs pourvus de terminaux CB. Et comme à mon habitude, je suis allée voir Georgia Caldera et Laëtitia Reynders dont je suis fan autant de leurs œuvres que de leur gentillesse ^^ toujours aussi agréables et ouvertes à la discussion. Et puis, avec la sortie du tome 2 De Velours et d’Acier de Georgia Caldera, il me le fallait avec une petite dédicace. J’ai eu également la chance d’avoir une petite griffe de la part de Sébastien Bernadotte, Carina Rozenfeld , Estelle Faye et Romain Delplancq (très agréable et intarissable sur son sujet ^^) Je suis passée également par le stand Lune Ecarlate avec la ferme intention de repartir avec les tomes 1 et 2 de Sang D’Ombre qui avaient des gros coups de cœur pour moi….mais pas de terminal Cb :/ …une prochaine fois sans doute.

 

Bilan d’une journée fort agréable et qui passe à une vitesse folle, un peu déçue car nous pensions voir les 3 acteurs invités cette année : Matthew Lewis (Alias Neville Londubat), Alexander Vlahos (Mordred dans la série Merlin) et Clive Standen (Série Vikings)

Mais, apparemment, ils n’étaient pas dans le bâtiment principal et il fallait acheter des tickets spéciaux « Dédicaces » ….encore plus rageant car j’aurai volontiers ramené une petite photo pour vous montrer …mais si vous passez sur la page de Trolls et Légendes, vous aurez un lien pour voir leurs belles photos…..Frustration, vous dis-je ^^

Allez, avant de partir je vous poste tout de même une photo de mes dernières acquisitions….ce qui ne va pas arranger l’état de ma PAL :O

 

17903389_1193373377456596_2097462683951960483_n

Rendez-vous en ce qui nous concerne pour le salon des Hallienales dans le Nord en Octobre prochain ^^

Salons de l’année 2017 :

  • Salon Atrebatia (Arras)
  • Festival Trolls et Légendes (Mons, Belgique)
  • Salon Les Hallienales ( Nord)
  • Salon du Livre de Mons (Belgique)
Les Maîtres du crépuscule Tome 1 : La marque de Caïn

Les maîtres du Crépuscule T1

lina Skye

Résumé : Dans le monde moderne d’aujourd’hui, humains et nations vampires se côtoient dans une tolérance réciproque. Le monde vampirique est divisé en clans, dirigés par de puissants maîtres vampires. Aliénor de Clerval est une secondaire, c’est un vampire combattant qui appartient au clan français du maître Abel. Pourtant, des « différences » physiques la dissocient de son clan. Fière et indépendante, elle a décidé de mener sa vie librement dans le vieux Montmartre, loin du manoir et de ses membres.

Associée à un humain du nom d’Andrew, elle mène différentes enquêtes pour le monde vampirique et dirige les affaires de son maître Abel. Lors d’une enquête de routine, elle subit une attaque de marginaux : créatures vampires qui n’ont pas achevé leur transformation. Incontrâbles, ils n’obéissent à personne et  sont dangereux aussi bien pour les humains que pour les vampires. Ils sont de nouveau présents et errent dans le vieux Paris alors que leur création avait été proscrite par des lois vampiriques ancestrales. Ce sont ces fameuses « différences » physiques qui se développent peu à peu qui ont pu l’aider à repousser cette attaque bestiale.

Mandatée par son maître, elle va devoir se plier aux règles et au protocole ancestral du concile des maîtres vampires. Aidée par son amie vampire Colleen, elle va entrer dans le monde très fermé des maîtres et faire la connaissance de beaux spécimens masculins. Elle va notamment devoir faire face au tempérament de feu du très charismatique maître roumain : Lucius.

Regard de braise, enquête et traîtrise, Allie va devoir faire face à son passé et découvrir qui se cache derrière la réapparition de ces «marginaux ». Elle va se rendre compte qu’elle n’est peut-être pas à sa place parmi son clan….


 

Prologue et Chapitre 1 complet

Chapitre 2

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire…j’aime ou j’aime pas, les goûts et les couleurs ça ne se discutent pas, mais un petit commentaire qu’il soit positif ou même négatif (mais constructif) booste et nous fait progresser. ^^

Merci pour vos retours et bon voyage parmi la société clanique des maîtres du Crépuscule.

Lina S.

la caste

Lexique des genres

Lexique des genres

Les différentes catégories de livre 

Si comme moi, de temps en temps en écrivant vos chroniques, vous vous dites : » Mince c’est quel genre celui-là???? » 

ben voilà vous êtes tombés sur la bonne chronique car celle-ci aura pour but de recenser les styles et de les classer ici afin de pouvoir avoir une aide mémoire de temps en temps ^^

(Avec l’aide du site Babelio )


Urban Fantasy : Sous

genre du fantastique et de la fantasy, l’urban fantasy ou fantasy urbaine est un genre littéraire où des créatures féeriques et mythologiques vivent dans un centre urbain dont le niveau technologique peut varier entre la fin du xixe siècle et le xxie siècle. Magie et technologie constituent la double trame de fond de ces œuvres.

sans-titre

Une dystopie — ou contre-utopie — est un récit de fiction peignant une société imaginaire, organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur, et contre l’avènement de laquelle l’auteur entend mettre en garde le lecteur. La dystopie s’oppose à l’utopie : au lieu de présenter un monde parfait, la dystopie propose le pire qui soit.

Le fantastique : est un genre littéraire que l’on peut décrire comme l’intrusion du surnaturel dans le cadre réaliste d’un récit, autrement dit l’apparition de faits inexpliqués et théoriquement inexplicables dans un contexte connu du lecteur, ressemblant au merveilleux mais différent tout de même.

La fantasy: (de l’anglais fantasy : imagination, à ne pas confondre avec la fantaisie musicale), est un genre littéraire présentant un ou plusieurs éléments irrationnels qui relèvent généralement d’un aspect mythique et qui sont souvent incarnés par l’irruption ou l’utilisation de la magie

La chick lit: (littéralement littérature de poulette) se caractérise sur le plan thématique : elle raconte l’histoire d’une jeune citadine, âgée d’une vingtaine d’années, souvent blanche, célibataire, branchée, et généralement issue de la classe moyenne. 

La New romance : est une sous-catégorie de la Romance (chez moi je l’ai divisé en Romance Paranormale, classique, historique et New Romance ) elle s’adresse à un public de New Adult et met en scène des personnages d’âge moyen (entre 18 et 35 ans environ), la romance reste le fil conducteur mais on y trouve des scènes de sexe explicites (au contraire de l’historique ou du classique qui met en jeu l’amour galant), souvent les personnages ont un passé torturé.

9782253194583-001-Tugly-love-704161-264-432bad-romance-830433

La romance paranormale : décrit un style littéraire de fantasy dans lequel les personnages principaux vivent une histoire d’amour sur fond de trame narrative paranormale. Ce style est souvent associé à la bit lit ou littérature de vampire et l’on y retrouve majoritairement des auteurs anglo saxons tels que Sherrilyn Kenyon ou Kresley Cole.

psi-changeling,-tome-2---visions-torrides-263133-264-432cet-autre-monde,-tome-1---souffrances-760706-264-432demonica,-tome-1---plaisir-dechaine-1289012-264-432

 

La bit lit (de l’anglais « to bite » : mordre et « littérature ») est un genre littéraire qui met en scène des vampires et d’autres monstres et créatures surnaturelles tirés du bestiaire traditionnel de l’heroic fantasy, dans des décors urbains contemporains. Dans les univers de la bit lit, vampires, loup-garou, démons et fées vivent parmi  les hommes.

 

Le roman policier : est un genre littéraire qui repose le plus souvent sur une enquête, de police ou de détective privé. Le roman policier est une littérature qui regroupe de nombreux sous-genres tels que le roman noir ou le thriller. 

Pour Avalon qui me l’a demandé je précise les sous-genres des romans policiers (je vous avoue au passage que je n’en lis pas souvent donc…. ^^)

Le polar: un enquêteur qu’il soit policier journaliste détective ou autre cherche simplement le coupable. Il n’est pas forcément impliqué dans l’énigme. Le polar est avant tout un jeu de piste.

Dans le thriller:  le héros enquête aussi mais il est lui-même en grand danger. Sa vie ou/et celle d’un ou plusieurs proches dépendent de sa faculté à trouver la solution. S’il ne parvient pas à résoudre l’énigme à démasquer le malfaiteur il sera bientôt sa cible. Le thriller suppose donc des moments d’angoisse intense des pages où le lecteur frémit car le sort du héros le tient en haleine.

Le roman noir : tient toujours compte du milieu, de l’environnement, de situations réelles ; ce sont de vraies découvertes d’une ville, d’un milieu, d’une culture.

(D’après un article de l’internaute livres ^^)

Un roman historique : est caractérisé par une toile de fond narrative liée à un événement ou une période de l’Histoire. Le roman historique mêle généralement des événements et des personnages, réels ou fictifs.

Voili, voilà, sachez que j’ai pris tous ces renseignements sur le site Babelio. Et que beaucoup d’autres sites ne rangent pas les mêmes titres que moi dans les catégories données ci-dessus mais bon c’est juste un ordre d’idée pour mettre les idées au clair…..

Si vous voulez ajouter une catégorie, n’hésitez pas à m’envoyer vos avis… j’espère que cela vous aidera ^^

Book Club

Book Club Avril

Sans titre

C’est quoi le Book Club? 

C’est mon planning de lecture mensuel. Auparavant, celui-ci était noté sur mon petit carnet et je faisais les totaux et les Lina’s Award en Janvier de l’année suivante. Mais j’ai décidé de le partager dorénavant avec vous ^^ (Merci WordPress)

Alors, vous verrez parfois je boucle ce que je me suis lancée comme défi (parfois 3, 4 ou 5 livres) , parfois je n’y arrive pas (trop de boulot, trop longue dans ma lecture ou comme tout le monde panne de lecture …et oui ça m’arrive aussi ) et de temps en temps, j’éclate les scores comme on dit lol alors je rajouterai les livres lus avant la fin du mois écoulé.

Je vais essayer de préparer un mois à l’avance, ainsi si vous avez des conseils lecture, une envie de lecture commune ou envie de vous inscrire au book club avec vos propres livres et défis n’hésitez pas, je vous ajouterai  au Book club du mois concernée ^^


Lectures terminées du mois  :

Romance Paranormale

La confrérie des Ombres T1: Le Chaos de Belinda Bornsmith

Editions Cyplog / Romance Paranormale71B3gEjcMXL

Résumé :   Les dzellis ont vécu pendant des siècles dans l’ombre de la race humaine, attendant leur heure pour se soulever et s’imposer sur terre. Avant le commencement de cette guerre, Slaren Karg – guerrier dzellis – n’a qu’un but : récupérer un carnet rassemblant des années de recherches faites par Brian Miller, sur une menace imminente envers la race humaine.

Mais, le scientifique décédé, son intérêt se porte sur sa fille : Jenna. Elle est humaine, il hait la race humaine. Pourtant, la jeune femme éveille en lui un désir troublant, intense et puissant. Alors, quand cette guerre éclate, et que chacun ne peut ignorer et maîtriser le désir qui les pousse l’un vers l’autre… Quel sentiment peut-il naître entre un dzellis qui mène une guerre impitoyable et une humaine qui assiste impuissante au chaos de sa propre race ?

miaou avis 2

 

Cela faisait un petit moment qu’il était dans ma PAL, un peu comme ceux de J.R Ward d’ailleurs et que je n’ai toujours pas commencé ….trop de livres, pas assez de temps! vous connaissez le crédo.  Je me suis donc lancée au pays des Dzellis, et le bilan reste positif même si ce ne sera pas pourtant pas un coup de cœur.

Dans ce roman, nous suivons Jenna, journaliste de son état, elle mène son enquête autour du personnage du maire. Sans savoir qu’elle est observée dés les premières secondes de l’histoire et qu’elle a bien failli y passer tout de suite (ouf!) heureusement pour nous l’auteur nous emmène directement sur une piste, celle des Dzellis.

C’est quoi des Dzellis ? ah ah, c’est justement le nœud du roman, pardi ! Les Dzellis sont une race apparentée aux humains (en tout cas physiquement, on pourrait s’y tromper) mais ils ont une plus longue espérance de vie, une force surhumaine, des émotions décuplées et certains possèdent même des aptitudes psychiques. Et puis, pour ne rien gâcher, ils sont beaux gosses avec genre « des yeux comme ça, ça devrait être interdit aux moins de 18 ans » et de surcroît quelque chose dans la voix, une tonalité différente. C’est d’ailleurs là-dessus que travaillait le père de Jenna avant d’être assassiné et celle-ci est bien décidée à remonter cette piste en mémoire de celui-ci. Bien sûr, cela va la mener tout droit au maire…

Alors, sincèrement l’histoire est sympa et le suspense est au rendez-vous. Jenna va rapidement et à son insu, fréquenter toute la petite bande des principaux dzellis de la confrérie des ombres. Ceux-là mêmes qui veulent récupérer leur place en haut de l’échelle sociale et se venger des tortures subies par les humains. Alors autant vous dire que lorsqu’elle rencontre les frères Karg, ça va faire des étincelles et surtout le très beau mais très glacial Slaren. Lui, il a carrément le dentier contre l’espèce humaine…et je peux vous dire que son côté glaçon il va le garder un bon moment…comment vous dire Frustration lol

La succession des événements s’enchaîne vite, c’est plutôt rythmé et de temps en temps on suit en parallèle l’histoire de deux humains dans le Kansas. Au début, on ne comprend pas bien pourquoi on s’intéresse à cette jeune femme paralysée mais tout va se recouper à la fin pour nous ouvrir sur le second tome ….chut!

L’écriture est fluide, rythmée et le vocabulaire pas trop compliqué. Les émotions, le suspense, le mystère et les sentiments sont au rendez-vous et on se laisse facilement emmener dans cette aventure.

En définitif, j’ai passé un bon moment lecture avec les Dzellis et en particulier Jenna et Slaren. Je me ferai donc un plaisir de continuer l’aventure avec le second tome qui s’occupe du second frère, le plus sexy et apprécié de la gent féminine : Szon.

 

j ai aimé

 

Bit-Lit·Coups de coeur·Romance Paranormale

Le livre perdu des sortilèges (T1) de Déborah Harkness

Editions Orbit / Romance Paranormale / Bit Lit 9782360510337

Résumé : Diana est une brillante universitaire spécialiste de l’histoire des sciences (Alchimie), qui a comme caractéristique de descendre d’une grande lignée de sorcières. Oui, mais elle ne veut justement pas entendre parler de sorcellerie et de bizarreries. Jusqu’au jour où elle consulte pour ses recherches un ancien manuscrit l’ashmole et elle se rend bien compte que ce manuscrit présente quelque chose de mystérieux mais pourtant elle le fait remettre bien sagement dans la réserve de la bibliothèque universitaire.

A partir, du moment où elle a ouvert ce livre, son monde bien rangé va tourner au fantastique…elle va faire la rencontre de créatures plus étranges et mystérieuses les unes que les autres, très attirées par ce que contient ce manuscrit.

L’avis de Lina :

C’est un roman bit lit pour adultes, mystère, magie, vampire, sorcellerie et histoire sont étroitement liés. Deborah Harkness, l’auteur (également universitaire)a une manière d’écrire très poussée et précise, elle sème des indices tout au long de l’intrigue qui nous tient en haleine. Elle offre des précisions historiques et scientifiques qui créditent encore plus les personnages et l’histoire. Elle renvoie d’ailleurs à la lecture de bon nombres de livres qu’elle cite.

En tant qu’ancienne étudiante en histoire, j’ai adoré ce livre, justement les précisions bibliographiques et les descriptions m’ont donné l’impression de me trouver dans la bodléenne avec Diana^^

J’ai également aimé les personnages qui sont très attachants par leur caractère.. mais la romance qui les lie reste un peu trés moyenâgeuse….on aurait aimé un peu plus de passion (non je n’ai pas dit sexe lol) avec toute cette galanterie. 

Pourtant, l’histoire s’essouffle un peu sur la fin, certainement car l’auteur n’a pas voulu dévoiler toute l’intrigue puisqu’un tome 2 est attendu pour l’année prochaine. 

Mais, je peux dorénavant vous dire que j’attends ce tome 2 avec impatience pour décrypter le mystère qui lie ce manuscrit à toutes les créatures terrestres, pour observer l’évolution des pouvoirs de notre sorcière et sa liaison avec le ténébreux Matthew :p

Une adaptation cinématographique est déjà en pourparlers aux E-U.

Mais, bon je me méfie beaucoup des adaptations 😦

En résumé, si vous voulez vous lancer dans une histoire fantastique structurée et sérieuse un peu plus étoffée que d’habitude…allez y c’est une merveille^^

mais si vous aimez plus les histoires légères de lycéenne amoureuses de vampires…passez votre chemin ^^

coup de coeur de lina

Romance Paranormale

Le clan du hameau T2 : Silence de Karen Lad

Editions Chat Lune / Romance Paranormalecouverture sommeil site 2

Résumé : Alors que la guerre du Réveil est terminée et que le clan du hameau retrouve ses marques, une terrible malédiction plane sur le groupe. Elie va apprendre ses origines et devra mener un nouveau combat . Mais comment résister quand son propre sang la pousse à agir à l’encontre de la raison ? 

L’avis de Lina :

Dans le premier tome, nous avions laissé Elie tout à fait à l’aise dans sa nouvelle famille de Change forme (ours, cheval ailé, dragon et tigre).Celle-ci s’était rapproché du tigre de Samuel, et elle se sentait enfin aimé et à sa place. Pourtant, beaucoup de questions restaient en suspens, notamment Quels étaient réellement ses pouvoirs de soigneforme, et pourquoi pouvait-elle entendre les multiformes…..

Ici, Elie se réveille ailleurs, elle ne sait plus où elle est (nous non plus d’ailleurs),ni comment elle s’appelle, qui sont les personnes qui l’entourent…Elle va vite retrouver la mémoire (ouf) et se rendre compte qu’elle a été kidnappée par des méchants Archéis qui veulent son pouvoir…..pouvoir qu’elle possède de sa mère soigneforme et de son père multiforme (donc on sait maintenant qui est réellement Elie) et qui consiste à réveiller ou endormir les méchants Archéis (Et bien sûr ils veulent tous être réveillés pour dominer le monde )

J’étais très heureuse de commencer ce roman et contente de me libérer un peu des vampires du moment pour retrouver les changeformes. Mais, j’avoue avoir été quand même déçue par ce second tome.

Les contres: Tout d’abord on quitte Elie heureuse dans son nouveau foyer et ici on commence l’histoire sur une Elie (on n’est même pas sûr au début que ce soit Elie) qui ne sait plus qui elle est, où elle est et ne reconnaît pas les personnes. Même si certain diront que c’est une nouvelle entrée dans l’histoire, que c’est génial littérairement, j’avoue pour moi en tout cas, j’ai été complètement perdue. Je me suis demandée tout le long de ces premiers chapitres, si c’était vraiment Elie, où étaient Samuel, Franck et les autres. Et même un moment, je me suis assurée d’avoir bien commandé le tome 2 (style nunuche, tu as commandé le tome 3 c’est pour cela que tu comprends rien) mais non, c’était bien le tome 2.

L’histoire se passe beaucoup dans des espaces fermés, soit avec les archéis, soit avec le clan des vampires et ensuite au hameau, et comme il n’y avait pas vraiment d’actions (normal, l’auteur a misé toute son intrigue sur les questions que se posent Elie tout au long du roman)on a une impression de lenteur, j’ai mis au moins 2 semaines et demi à le lire (pour moi c’est hyper long).L’action s’est réellement mise en place vers les 5 derniers chapitres où effectivement là je me suis sentie plus accrochée (comme dans le tome 1)

Samuel n’est pas très présent et encore une fois on apprend qu’Elie et Samuel sont devenus amants…(ah bon, mince j’ai dû sauter un épisode là)mais bon, tant pis pour la romance!!!

Les + :Malgré tout, Karen Lad a toujours la plume aussi adroite, et quand elle y mêle de l’action cela devient très agréable à lire.

On découvre de nouveaux personnages Peter le frére de Jericho, Isaac le Mémoire, le clan des truqueurs d’Adam.

Mais, On a l’impression de délaisser les personnages du hameau (pourquoi Simon et Rose ne se parlent plus???)

Mais là où L’auteur est restée reine c’est dans l’art de semer des indices, des questions, des petits riens qui nous titillent à peine et qui par la suite se révèlent être des « bombes ».

J’avoue qu’heureusement, la fin m’a plu, l’action, l’intervention des déformeurs, le pouvoir d’Elie et puis surtout cette petite enquête sur EVAN ^^…..et ce dernier coup de téléphone qui encore une fois nous fait espérer de l’action, une nouvelle intrique et qui nous fait nous demander mais mince c’est qui celui là, où est- il ? Que va t il se passer? (un peu comme dans le dernier tome où on se demandait qui était vraiment Elie)

Bref, donc en résumé très difficile de rester accroché même si le premier tome avait été plus que satisfaisant.

Heureusement, que l’intrique de fin est là pour nous rattraper et nous dire allez reste je te réserve le meilleur pour la FIN…..alors, je vous avoue que cette fameuse fin m’a assez accrochée (quand même) pour me faire acheter le tome 3 ( et apparemment un tome 4 est prévu)les petits riens semés par Karen Lad me donnent envie de savoir qui est vraiment EVAN et surtout quelles sont les bombes à venir, en espérant vraiment qu’en ouvrant le tome 3, je ne me retrouverai pas encore une fois larguée dans une histoire où on ne sait toujours pas comment on y a atterrit. 

La suite dans la chronique du tome 3 : Conseil.

bonne lecture